Search

Comment réagir quand un frère de l’église m’avoue ses sentiments ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Lorsque l’on est entre célibataires, c’est une situation qui peut survenir un jour ou l’autre et c’est tout à fait normal. C’est d’ailleurs pour plusieurs personnes, le sujet principal de prière. Mais comment es-tu censé réagir quand cela se produit ?

Rends grâce à Dieu.

Je voudrais déjà bénir Dieu pour ta vie et te demander de Lui rendre grâce selon 1 Thessaloniciens 5 :18 (LSG). Oui ! Tu dois louer le Dieu de bénédiction qui t’a distinguée afin que quelqu’un t’identifie comme une fille de valeur, une fille digne d’être appelée femme vertueuse (Proverbes 31:10), c’est une grâce ma sœur. Il y en a une multitude dans nos assemblées qui attendent ce moment depuis longtemps. Je te le dis, ce n’est pas donné à toutes les filles de ta génération et même celles d’avant. Alors oui, rends grâce à Dieu !

Attention à ne pas trop vite s’emballer !

J’imagine que ta réaction va peut-être dépendre de ton état d’âme, de ton état émotionnel lorsqu’il va finir de faire ses avances (sourire). Elle peut dépendre de l’admiration ou non que tu as pour l’intéressé ou même des préjugés que tu as sur lui. Mais quel que soit le feu qui brûlait déjà en toi pour lui (je suppose), fais un peu l’étonnée. C’est beaucoup d’honneur avant d’enchaîner, laisse-moi le temps de réfléchir et de prier à propos. Une femme, doit se faire désirer, n’est-ce pas.

Si dans le monde cela fonctionne au pifomètre souvent, tu devrais toi aller chercher la volonté de Dieu, ton Père Créateur qui sait ce qui et celui qui te convient le mieux. Encore que dans le monde, les filles prennent en général le temps de réfléchir… J’ai aussi un passé dans le monde et je peux te dire que la phase d’examen existe. La différence ici est que ce n’est plus toi seule qui check par tes propres méthodes. Mais tu le fais avec l’aide de Dieu.

Prie et demande le « go » de Dieu.

Après cette étape, va dans la présence du Seigneur pour connaître Sa volonté. Et c’est l’étape la plus importante. Si tu négocies bien ce virage, ton mariage sera heureux par la grâce de Dieu. Tu ne dois donc pas la négliger car la Bible dit dans Proverbes 16:1-2 (BDS) que « L’homme fait des projets, mais celui qui a le dernier mot, c’est l’Éternel. Vous pouvez penser que tout ce que vous faites est bien, mais c’est l’Éternel qui apprécie vos motivations. »

Mieux, le verset 3 dira « Recommande tes œuvres à l’Éternel, et tes projets se réaliseront. » Ainsi, il n’y a que Dieu qui puisse te dire si ce choix est bon pour toi ou pas. Si ce frère est celui qu’Il (Dieu) veut vraiment pour toi. Rappelle-toi, tu es enfant de Dieu et en tant que Père, Il veut le meilleur pour toi, quel que soit ton statut. Il suffit juste que tu le Lui demandes dans la prière. D’ailleurs, dans Luc 11:9-18 (LSG), le Seigneur Jésus-Christ nous a fait savoir comment le Père Céleste est prêt à nous assister et toujours apte à faire mieux que nos pères biologiques. Prends donc un temps à part (dans le jeûne même si possible) pour mieux L’entendre.

C’est la réponse issue des temps dans le lieu secret avec Dieu qui sera ton bréviaire. Si le Saint-Esprit te donne le feu vert, alors vas-y. Ce qui est certain, c’est que Dieu est toujours clair à moins que tu ne sois pas allée dans Sa présence en Esprit et en Vérité. A moins que, toute excitée, tu n’aies prié de façon distraite, informant Dieu de ton choix et non en Le consultant pour savoir Sa Volonté. Ce sont deux cas bien différents.

Parles-en avec un leader de votre communauté.

Si la réponse de Dieu est un « oui » ou si tu as du mal à en avoir le cœur net, tu dois informer le responsable indiqué au sein de votre communauté. De vos échanges éclairés, d’autres indices viendront probablement conforter la Parole reçue de Dieu. Si c’est le cas, il faut rendre grâce car tu aurais une épine de moins dans le pied. Et ce ne sera que le résultat de ton temps de qualité dans la présence de Dieu.

En revanche, si la réponse des responsables est un « non » ou un « fais attention » surtout si cette réponse est fondée sur des arguments spirituels et/ou comportementaux pertinents (peut-être que le frère dont il est question a déjà deux ou trois demandes à l’intention d’autres filles de la même cellule ou de la même église en attente), ma sœur, tu as intérêt à faire profil bas.

Mais en définitive, tu dois toujours te référer au Saint-Esprit. C’est celui que le Seigneur Lui-même nous a recommandé en cas de besoin selon Jean 14 :26 (LSG).

Donne-lui ta réponse.

Ces filtres passés avec succès, tu n’as plus qu’à lui annoncer ta décision (un oui ou un non). J’aimerais quand même te faire savoir que ce ne sera pas « La décision de Dieu » mais « Ta décision » parce que le dernier mot te revient. Ne sois pas troublée ma sœur, c’est comme cela que ça se passe avec Dieu. Il met devant toi le mal et le bien. Le choix te revient.

Que le Seigneur te bénisse dans le Glorieux Nom de Jésus-Christ. Amen.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close