Search

Comment recevoir l’onction du Saint-Esprit ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

 Être chrétien, c’est être un ambassadeur. Un ambassadeur doit avoir une lettre de créance signée par son chef d’État ou son gouvernement. Cette dernière représente le symbole de la délégation de pouvoir par laquelle le président ou le conseil gouvernemental donne mandat au titulaire d’agir en son nom, sur les territoires où il est accrédité. Il en est de même pour nous autres chrétiens, nous faisons office d’ambassadeurs pour Christ (2 Corinthiens 5: 20).

Dieu nous délègue donc Son pouvoir par l’onction du Saint-Esprit pour exercer le ministère pour lequel Il nous a appelés. Pas d’ambassadeur sans lettre de créance ainsi qu’il n’y a pas de ministre  de Dieu sans l’onction. Si l’onction est si indispensable à notre fonction de ministre de Dieu, alors comment la recevoir ? Dans cet article nous allons découvrir deux moyens de recevoir l’onction : l’intimité avec Dieu à travers la consécration et l’imposition des mains ou encore par passation ministérielle.

1- Dans l’intimité avec Dieu à travers la consécration

Être dans l’intimité avec Dieu à travers la consécration, c’est être dans le secret de Dieu en se livrant à Lui sans réserve par des prières intenses, des prières dont l’objet n’est pas d’avoir ce que Dieu peut donner mais plutôt se donner à Dieu. 

Salomon a expérimenté l’intimité de Dieu en songe, et comme bénéfice, il reçoit de la part du Seigneur l’onction du Saint-Esprit sous forme de sagesse et d’intelligence. Car le roi s’est estimé faible pour diriger le peuple, alors il a compris qu’il a besoin de « La capacité d’agir à la façon de Dieu» qui provient de l’onction du Saint-Esprit. Dieu lui en a donné pour l’exercice de son ministère. 

Également, tu connais l’histoire du miracle d’huile d’Élisée en faveur de la veuve. Je veux attirer ton attention sur un autre angle de l’histoire : 

2 Rois 4: 4-5 (LSG) « Quand tu seras rentrée, tu fermeras la porte sur toi et sur tes enfants ; tu verseras dans tous ces vases, et tu mettras de côté ceux qui seront pleins. Alors elle le quitta. Elle ferma la porte sur elle et sur ses enfants ; ils lui présentaient les vases, et elle versait.» 

Ces versets traduisent la relation entre la consécration et l’onction. Considérons l’huile comme le Saint-Esprit et le fait de se retirer et fermer la porte sur soi comme la consécration. Quand nous nous consacrons à Dieu pour qu’Il opère en nous, Il comble nos vides de Sa plénitude par l’onction du Saint-Esprit..

Les disciples étaient vides après la montée de Jésus-Christ au ciel. Mais, quand ils se sont enfermés dans la chambre haute pour se consacrer au Seigneur, Dieu a honoré leur consécration à la pentecôte (Actes 2).

La Bible déclare : 

Luc 11:13 (LSG)  « Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-Il le Saint-Esprit à ceux qui Le Lui demandent. »

Considérons l’Esprit Saint dans ce verset comme l’onction du Saint-Esprit. Si nous désirons cette onction, il nous faut l’intimité de Dieu à travers la consécration (des moments de jeûne, de prières intenses, la lecture et la méditation de la Parole de Dieu) et Dieu Lui-même nous la donnera.

2- L’imposition des mains

 C’est une évidence, tout ministre de Dieu a deux missions principales : Celle d’accomplir l’œuvre que Dieu lui a confiée et celle de préparer la génération future. 

2 Timothée 2 : 2 (LGS) « ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres. »

De part cette responsabilité que les aînés ont envers les jeunes, on peut affirmer qu’on peut recevoir l’onction du Saint-Esprit pour notre ministère sous la couverture d’un aîné.

Josué a reçu un transfert de sagesse de Moïse (Deutéronome 34:9). Élisée dans sa persévérance a reçu son transfert d’onction à travers son aîné Élie (2 Rois 2). Les aînés peuvent nous transmettre l’onction parce qu’ils ont atteint la maturité et que la coupe déborde (Psaumes 23:5). Ce transfert complète généralement l’onction que nous avons reçue de la première façon.

Ainsi, on reçoit l’onction pour exercer un ministère que Dieu nous a confié. Cette dernière peut se manifester sous diverses formes mais ce qui est le plus important, c’est que Dieu nous a oint de Son Esprit pour que nous puissions agir à Sa façon non par la nôtre.

Que Dieu t’accorde l’onction de Son Esprit dans le précieux nom de Jésus ! Amen


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close