Search

Comment savoir que j’ai le don du célibat ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Quand le mariage tarde ou après quelques expériences négatives, il est très fréquent d’entendre “Peut-être que j’ai le don du célibat”. Très rapidement, ce merveilleux don (car oui tout ce que Dieu fait est merveilleux) est devenu une hantise dans nos assemblées. Alors, ensemble démystifions et voyons comment savoir si l’on a, oui ou non, un don du célibat ? 

Le don du célibat ne s’impose pas à toi.

 Avant d’entrer dans le vif du sujet j’aimerais mettre en avant le point suivant:

Proverbes 20 :20 (LSG) Si quelqu’un maudit son père et sa mère, sa lampe s’éteindra au milieu des ténèbres.

Le jour où le Seigneur m’a donné cette révélation, ma vie a changé et je me suis repentie. Tu serais étonné du nombre de fois où nous avons maudit Dieu le Père. Quoi ?! J’étais comme toi, tout aussi étonnée quand Dieu m’a dit que nous n’avions pas idée du nombre de fois que nous Le maudissions. Maudir quelqu’un signifie dire du mal d’une personne ou encore avoir un mauvais témoignage de celle-ci. Voici que le Seigneur m’a dit:

 “Tu sais Ma fille, toutes les fois où vous avez de mauvaises pensées de Moi, vous Me maudissez. Toutes les fois où vous pensez que Je veux vous faire du mal ou que Je suis responsable de votre malheur, vous Me maudissez. Penser que c’est Ma volonté que vous soyez dans la pauvreté c’est Me maudire.”

Alors, sache que si dans ton cœur tu penses que Dieu veut t’imposer un don de célibat quand tu as la volonté de te marier, tu es en train de Le maudire. Outre les eunuques de naissance et autres circonstances de la vie, le don du célibat ne s’impose pas à toi. Ensemble, voyons le verset qui fait trembler nos assemblées:

1 Corinthiens 7 :7-8 (LSG) Je voudrais que tous les hommes fussent comme moi; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l’un d’une manière, l’autre d’une autre. A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu’il leur est bon de rester comme moi.

Ce que Paul explique c’est que le célibat est un don de la grâce de Dieu. Tout autant que le mariage. C’est une capacité surnaturelle divine qui te permet de voir le célibat comme une bénédiction et cela jusqu’à la fin de tes jours.

1 Corinthiens 7 :6 (BDS) Notez bien qu’il s’agit là d’une concession et nullement d’un ordre.

Le don du célibat est un choix volontaire qui est le fruit de la vision que Dieu a placé en nous et non de déception amoureuse. En effet, certaines personnes ont pris la décision de renoncer au mariage par amour du Royaume des cieux. Cependant, ils ne voient absolument pas cela comme une contrainte et ne ressentent aucune frustration à ce sujet-là. Au contraire, ils considèrent que le célibat est une voie préférable au mariage pour accomplir les desseins de Dieu. Paul a passé la majorité de son ministère en prison et persécuté. Dans son cas, le célibat convenait parfaitement à son mode de vie. Il n’est pas né avec le don de célibat mais l’a librement choisi. Prenons l’exemple de n’importe quel don, le don de célibat est très rarement recherché. C’est en pratiquant le don de l’écriture pendant des années que j’ai réalisé que j’étais appelée à l’exercice de ce don. C’est la même chose pour le don de célibat, c’est en expérimentant le célibat comme étant une bénédiction et cela sur une certaine durée, que certaines personnes réalisent qu’elles sont appelées à l’exercice de ce don. Cependant, il existe des cas qui ont accepté le don de célibat et qui se sont vus y renoncer après avoir rencontré la bonne personne. L’important est de réellement sonder son cœur afin de savoir si tu as vraiment les dispositions pour exercer ce don ou si ce n’est qu’une mauvaise compréhension ou des blessures qui te poussent à choisir cette option. Il existe cependant quelques critères qui pourront t’aider à t’aiguiller.

 4 éléments d’orientation.

1. Tu n’as aucun désir pour l’intimité sexuelle.

 Le but n’est pas d’accepter le don du célibat pour ensuite tomber dans l’immoralité sexuelle. Dieu n’est pas un tentateur. C’est la raison pour laquelle nous parlons de capacité surnaturelle divine car celle-ci te permettra surmonter ces besoins, initialement, naturels.

1 Corinthiens 7 :9 (LSG) Mais s’ils manquent de continence, qu’ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler.

 L’apôtre Paul est très clair, les personnes ayant le don du célibat sont capables de faire preuve d’abstinence sans que cela soit un fardeau.

2. Tu n’as pas le désir de te marier.

Tu ne vois pas le célibat comme une contrainte. Au contraire, tu considères qu’il y a tout à y gagner et que cela ne peut être que bénéfique. Tu ne ressens pas le besoin de te marier car tu considères que le célibat est un mode de vie qui convient parfaitement à l’appel qu’il y a sur ta vie.

 Matthieu 19 :10 (LSG) Ses disciples lui dirent: Si telle est la condition de l’homme à l’égard de la femme, il n’est pas avantageux de se marier.

L’idée de ne pas être marié ne suscite aucune inquiétude en toi. Tu ne ressens ni honte ni gêne car c’est le sacrifice que tu as à cœur d’offrir au Seigneur par amour du Royaume. Car ceux et celles qui ont le don de célibat, s’ils se retrouvent par hasard dans le mariage, sans la grâce qui va avec, ils risquent de devenir une occasion de chute.

3. Tu n’as pas le désir d’avoir des enfants.

 Attention, cela ne veut pas dire que tu n’aimes pas les enfants. Mais tout comme le mariage, le fait d’être parent ne semble pas convenir à la vision que tu te fais du service à Dieu. J’ose imaginer si Paul avait eu des enfants biologiques, je ne pense pas qu’il aurait pu prendre les risques qu’il a pris sans qu’il n’y ait de conséquences sur leur éducation. Cependant, tu réalises qu’avoir des enfants dans la foi, tout comme Paul en avait, est suffisant pour toi.

4. Être seul(e) te satisfait.

 Le fait d’être seul est une bénédiction pour toi. Cela ne suscite ni inquiétude ni angoisse. Au contraire, tu sauras mener à bien ce temps pour passer encore plus de temps avec le Seigneur.

1 Corinthiens 7 :32 (LSG) Or, je voudrais que vous fussiez sans inquiétude. Celui qui n’est pas marié s’inquiète des choses du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur;

 Dans ta volonté honorable de plaire au Seigneur sans aucune distraction, tu vois le célibat comme un don de Dieu.

Comme nous l’avons vu, le don du célibat n’est pas un choix par dépit après avoir eu de mauvaises expériences. Et encore moins, une obligation du Seigneur quand Il sait pertinemment que tu as le désir de te marier. La fondation de cette décision importante et tout à fait honorable est et restera l’amour de Dieu. Alors avant de sauter à la conclusion que tu as le don du célibat, sonde ton cœur pour connaître les réelles motivations derrière ce choix. En effet, si celui-ci n’est pas guidé par les bonnes raisons, sache que tu t’exposes aux assauts du diable car seule la capacité surnaturelle divine te permettra de mener à bien ton célibat sans tomber dans le péché.

Après avoir pris note de ces 4 points, allez ensuite auprès de Dieu, afin qu’Il vous confirme si vous avez bel et bien le don du célibat ou non. Sa réponse pourrait faire disparaître le désir de se marier en vous, confirmant ainsi la présence de ce don en vous. Ou elle pourrait allumer ou rallumer le désir de se marier en vous, vous orientant plutôt vers la vie à deux. Que le discernement du Saint-Esprit vous accompagne.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close