Search

Comment vaincre la paresse ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Tu sens de la lourdeur dans ton corps. Les membres (supérieurs et inférieurs) ne répondent plus comme d’habitude. Tu as encore envie de dormir un peu. Et une pensée tente de te consoler disant: ‘’ce n’est pas urgent, ce n’est pas obligé que tu te réveilles ou que tu le fasses maintenant, après ou demain est encore bien placé pour ce genre de travail…’’ Voici le combat de la pensée et du corps qu’on appelle paresse. Le paresseux remet tout à demain, a toujours de bonnes justifications. Et le sage s’interroge en ces termes ‘’ Paresseux, jusqu’à quand seras-tu couché ? Quand te lèveras-tu de ton sommeil ? ‘’ (Proverbes 6 :9 LSG).  Mais comment vaincre la paresse ?

Le Dieu Créateur du Ciel et de la terre est un grand bosseur !

‘’Mais Jésus leur dit: « Mon Père travaille depuis toujours, et Moi aussi, Je travaille.’’ (Jean 5 : 17 PDV)

Jésus venait de guérir un malade couché à la piscine de Bethesda depuis 38 ans. Ce qui provoqua de l’indignation chez les juifs car, c’était un jour de Sabbat. Mais Jésus leur fit savoir que le Père est toujours au travail et qu’Il ne fait que L’imiter. Nous sommes chrétiens (comme-Christ) et nous devons aussi imiter le Père. La paresse n’est pas le caractère de ton Père. Or, ‘’Tel père, tel fils/fille’’, dit-on. C’est ce qu’exprime l’apôtre Jean lorsqu’Il disait, ‘’ Tel Il (Jésus) est, tels nous sommes aussi dans ce monde’’ (1 Jean 4 :17 LSG). Ni Jésus, ni le Père n’est paresseux, tu dois donc prendre la décision de quitter la paresse.  Mon frère/ma sœur, la paresse ne te ressemble pas. Lève-toi, et agis selon ton identité, Dieu compte sur toi pour changer la vie des gens, tant matériellement que spirituellement. En découvrant dans la Bible ce que nous sommes, nous voyons que notre identité est incompatible avec la paresse !

Le temps est court et tu ne peux pas remettre ça à demain: maintenant est mieux !

‘’ Il faut que Je fasse, tandis qu’il est jour, les œuvres de celui qui M’a envoyé; la nuit vient, où personne ne peut travailler.  Pendant que Je suis dans le monde, Je suis la lumière du monde.’’ (Jean 9 :4-5 LSG).

L’une des manifestations de la paresse, c’est de toujours avoir des justifications pour remettre à demain ce qu’on était censé faire le même jour. Non, le temps perdu ne revient plus jamais. Chaque jour compte. Dans le texte ci-dessus, Jésus notre modèle parfait, nous fait savoir qu’il y a un temps déterminé pour accomplir l’œuvre de Dieu. C’est le temps favorable, et cela ne peut pas attendre, car la nuit vient où personne ne peut travailler. Bien-aimé(e), la nuit vient et c’est maintenant ou jamais qu’il faut se mettre au sérieux avec Dieu, pour accomplir son appel, réaliser les projets que Dieu nous a inspirés.

La nuit ici peut être comparée à l’âge. Lorsqu’on est jeune on a encore plus de vigueur et plus d’opportunités. Alors ne dis pas, je suis encore jeune, je peux me rattraper après, je vais commencer mon entreprise quand j’aurai tel ou tel âge. Demain pourrait être tard !

 Le psalmiste nous apprend que chacun de nous a un nombre de jours qu’il devra exploiter au maximum, c’est pourquoi il dit dans Psaumes 139 :16 LSG ’’Quand je n’étais qu’une masse informe, Tes yeux me voyaient; Et sur Ton livre étaient tous inscrits les jours qui m’étaient destinés, Avant qu’aucun d’eux existât. ‘’ et dans Psaumes 90 :12 LSG « Enseigne-nous à bien compter nos jours, Afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse. »

Alors que tu te laisses entraîner par la paresse, le chronomètre est en marche et ne reviendra pas en arrière parce que tu as passé une journée improductive.

Tu es investi d’une mission divine qu’aucune autre personne ne peut accomplir !

Quand je sens la paresse, je pense à mon appel, à mes responsabilités et je vois qu’avec la paresse, tout ce beau plan de Dieu pour moi va tomber dans l’eau ! Alors l’énergie me revient et je me souviens que ‘’ Le paresseux ne rôtit pas son gibier; Mais le précieux trésor d’un homme, c’est l’activité.’’ (Proverbes 12 :27 LSG).

L’apôtre Luc nous donne un aperçu du programme quotidien de Jésus en ces termes: ‘’ Pendant le jour, Jésus enseignait dans le temple, et Il allait passer la nuit à la montagne appelée montagne des oliviers.’’ (Luc 21 :37LSG). Quel programme ! Pas de temps à perdre, et où placer la paresse !

La paresse empêche l’accomplissement du plan de Dieu pour ta vie.

 ‘’Allons ! répondirent-ils, montons contre eux; car nous avons vu le pays, et voici, il est très bon. Quoi ! vous restez sans rien dire ! Ne soyez point paresseux à vous mettre en marche pour aller prendre possession de ce pays.’’ Juges 18 :9(LSG).

Le passage ci-dessus est un rapport des 5 espions de la tribu de Dan de retour de la visite du pays de Laïs, terre sur laquelle ils comptaient s’installer après en avoir chassé les habitants. Aucun héritage n’avait été échu à cette tribu au milieu des tribus d’Israël et ils décidèrent d’en conquérir.

Il était question d’encourager les frères pour la prise de Laïs qui nécessitait une victoire préalable sur la paresse. Le paresseux ne peut pas accomplir sa destinée en Dieu. D’autres personnes à la place des Danites pourraient rester à se plaindre. Mais leur courage, leur dévouement a permis de se faire un riche pays. 

Si tu es paresseux, tu n’auras rien à donner aux nécessiteux alors que dans Matthieu 25, Jésus dit que c’est ceux qui auront été hospitaliers, et qui donnent, qui hériteront le ciel. Alors bien-aimé(e) décide de quitter la paresse, car il y a plusieurs bouches que tu dois nourrir. Chrétien(ne), tu es la réponse et la solution aux cris de millions de personnes sur la terre donc la paresse ne te ressemble pas.

La paresse a des conséquences désastreuses.

’’ Un peu de sommeil, un peu d’assoupissement, Un peu croiser les mains pour dormir ! … Et la pauvreté te surprendra, comme un rôdeur, Et la disette, comme un homme en armes.’’ (Proverbes 6 :10-11LSG).

La conséquence directe de la paresse est la pauvreté. Et l’apôtre Paul dit aux Thessaloniciens, ‘’ Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus.’’ 2 Thessaloniciens 3 : 10 b LSG). Mais avant d’en arriver là, Paul leur donne son propre témoignage, sur son ardeur dans le travail tant dans le ministère que dans le monde séculier: ‘’ Nous n’avons mangé gratuitement le pain de personne; mais, dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l’œuvre, pour n’être à charge à aucun de vous.’’ (2 Thessaloniciens 3 :8 LSG). Sûrement qu’il y avait des paresseux dans l’église de Thessalonique, et Paul les exhorte au travail, à fuir la paresse.

‘’Les pauvres sont des charges pour l’humanité’’ écrit Flavien RANAIVO dans son poème intitulé, ‘’Le travail notre ami’’. Et pire, en tant que chrétien, la paresse te fait perdre tes talents.

A l’issu de la parabole des talents, donnée par Jésus dans Matthieu 25 :14-30, le maître demanda à ses gardes d’ôter le talent du serviteur qui n’avait pas fait fructifier le talent en le qualifiant de serviteur méchant et paresseux (Matthieu 25 :26).

Ce n’est pas un ange qui le fera, c’est à toi de te réveiller ! Dieu compte sur toi.

 La paresse spirituelle est encore plus nocive !

‘’ Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes: c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru.’’ (Romains 13 :11 LSG).

Bien-aimé(e), l’heure n’est pas au sommeil ni à la paresse. Nous avons du boulot à faire. Le message de l’Evangile doit atteindre toutes les nations avant l’avènement de Jésus. La paresse spirituelle c’est lorsque tu es dynamique sur les réseaux sociaux, ou à faire autre chose, mais quand on parle de prière, d’évangélisation ou autres œuvres spirituelles tu sens la fatigue, la lourdeur, et l’envie se dissiper. Bien-aimé(e), si ces choses sont dans ta vie, il faut prendre la décision d’en sortir.

Parlant de cela, Paul écrit dans Romains 12 :11(LSG) ‘’ Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d’esprit. Servez le Seigneur.’’ C’est un ordre. C’est à toi d’avoir le zèle, ce n’est pas à Dieu de le faire.

Aucun maître n’est prêt à payer un serviteur paresseux et si tu es paresseux dans l’œuvre de Dieu, sache que tu n’auras pas de récompense au ciel quand bien même tu seras sauvé par la grâce. La paresse, qu’elle soit physique ou spirituelle empêche le chrétien d’accomplir le plan parfait de Dieu pour sa vie. Pour s’en débarrasser, nous devons méditer sur les Ecritures afin de comprendre le plan de Dieu pour notre vie. Cela nous donnera l’énergie nécessaire pour quitter cet état. Mais avant tout, il faut une forte volonté !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close