Search

Dieu est ton secours dans la détresse !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Cultiver la reconnaissance nous aidera à nous rappeler dans les moments difficiles que nous avons un Dieu qui nous aime et qui veut nous secourir.

Lamentations 3:57-58 (LSG) Au jour où je T’ai invoqué, Tu T’es approché, Tu as dit: Ne crains pas ! Seigneur, Tu as défendu la cause de mon âme, Tu as racheté ma vie.

Quand tu es dans la détresse, ne recherche ni la compassion ni l’aide des hommes. Ne perds pas ton temps à te lamenter et à te demander pourquoi est-ce que le sort s’acharne contre toi encore une fois. Invoque le Seigneur ton Dieu, car Il répond toujours.

Un jour le roi Josaphat s’est retrouvé confronté à une situation effrayante: trois peuplades ennemies étaient en route pour lui faire la guerre et vu la frayeur qui s’est emparée de lui, il est plus que certain qu’il n’était pas à la hauteur. Cela nous montre une fois encore la lâcheté de notre ennemi à tous qui ne nous affronte jamais de manière loyale, mais qui use toujours de ruses et de moyens détournés pour nous attaquer. À trois contre un, la partie était mal engagée pour le roi Josaphat.

Invoquer Dieu sur une base biblique.

Josaphat a publié un jeûne et s’est présenté devant Dieu avec le peuple. Ils étaient d’un seul cœur dans une parfaite unité. La structure de la prière de Josaphat mérite d’être étudiée.

1. Il déclare la grandeur et la souveraineté de Dieu. 

2 Chroniques 20:6 (LSG) Et il dit: Éternel, Dieu de nos pères, n’es-Tu pas Dieu dans les cieux, et n’est-ce pas Toi qui domines sur tous les royaumes des nations ? N’est-ce pas Toi qui as en main la force et la puissance, et à qui nul ne peut résister ?

2. Il rappelle à Dieu Son alliance et Ses exploits envers Son peuple.

2 Chroniques 20:7 (LSG) N’est-ce pas Toi, ô notre Dieu, qui as chassé les habitants de ce pays devant Ton peuple d’Israël, et qui l’as donné pour toujours à la postérité d’Abraham qui T’aimait ?

Ces deux premières étapes sont indispensables pour nous positionner avec assurance dans la foi. C’est de cette façon que Josaphat a éradiqué sa peur. Quand nous avons peur, nous sommes paralysés et Dieu ne peut plus agir. Voilà pourquoi ces deux premières étapes sont primordiales.

3. Il rappelle l’engagement du peuple à rechercher Dieu en cas de coup dur.

2 Chroniques 20:9 (LSG) S’il nous survient quelque calamité, l’épée, le jugement, la peste ou la famine, nous nous présenterons devant cette maison et devant Toi, car Ton nom est dans cette maison, nous crierons à Toi du sein de notre détresse, et Tu exauceras et Tu sauveras !

Nous crierons à Toi, Tu exauceras et sauveras.

4. Rappeler à Dieu Ses promesses.

Josaphat a ensuite défié Dieu pour qu’Il exerce Ses jugements.

2 Chroniques 20:12 (LSG) Ô notre Dieu, n’exerceras-tu pas Tes jugements sur eux ? Car nous sommes sans force devant cette multitude nombreuse qui s’avance contre nous, et nous ne savons que faire, mais nos yeux sont sur Toi.

Josaphat a posé la base qui a permis à Dieu de répondre immédiatement:

  • Par une parole prophétique !

2 Chroniques 20:14-15 (LSG) Alors l’Esprit de l’Éternel saisit au milieu de l’assemblée Jachaziel, fils de Zacharie, fils de Benaja, fils de Jeïel, fils de Matthania, Lévite, d’entre les fils d’Asaph. Et Jachaziel dit: Soyez attentifs, tout Juda et habitants de Jérusalem, et toi, roi Josaphat ! Ainsi vous parle l’Éternel: Ne craignez point et ne vous effrayez point devant cette multitude nombreuse, car ce ne sera pas vous qui combattrez, ce sera Dieu.

  • Avec des directives précises !

Josaphat est parti à la rencontre de l’ennemi en mettant les chantres devant qui pendant 8 heures ont scandé: « Louez l`Éternel, car Sa miséricorde dure à toujours ! » Arrivé sur place, les ennemis s’étaient entre-tués. Dieu avait répondu sans que les hommes n’aient eu à combattre.

Le Seigneur a une solution spécifique à chaque problème que nous traversons, aussi grave soit-il. Rien ne le prend au dépourvu. Les situations dramatiques ne manquent pas. Lorsque l’on est venu annoncer à Jaïrus que sa petite fille était morte, Jésus qui savait que rien n’était perdu, ne s’est pas laissé impressionner, Il a plutôt rassuré Jaïrus.

Marc 5:36 (LSG) Mais Jésus, sans tenir compte de ces paroles, dit au chef de la synagogue: Ne crains pas, crois seulement.

De même, toi aussi, lorsque les difficultés sont là, ne tiens compte d’aucune parole qui pourrait venir te troubler ou te faire douter. Demande plutôt au Saint-Esprit de te montrer comment Il veut agir dans ta situation et comment tu dois te positionner pour qu’Il puisse le faire.

Le Dieu de toutes les réponses n’est pas insensible à ce que tu traverses. Il a en réserve pour toi des réponses inattendues et étonnantes qui te pousseront à L’adorer.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

  1. Ammmmmmennnnnn. Quel merveilleux article, il donne de la foi, de l’audace et de l’assurance quant aux défis à venir.

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close