Search

Garder son cœur : ça veut dire quoi concrètement ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Proverbes 4 : 23 LSG « Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. »

Le cœur pourrait être défini ici comme le centre de nos émotions, c’est le siège de nos expériences passées, bonnes ou mauvaises, douloureuses ou heureuses. Dans ce contexte, le cœur pourrait s’apparenter à notre âme, car nous le savons bien, l’homme est un être fait de 3 entités : esprit, âme et corps. Si la Parole de Dieu attire notre attention sur la nécessité de garder, de protéger notre cœur plus que toute autre chose, c’est en effet parce que ne pas le faire a forcément de terribles conséquences dans nos vies. Que veut donc concrètement dire garder son cœur ?

Garder son cœur, c’est le nourrir de la Parole de Dieu.

Comme le déclare la Parole de Dieu, nous sommes dans le monde mais nous ne sommes pas du monde (Jean 15 :19). Le monde étant devenu un petit village planétaire avec l’avènement de l’ère des réseaux sociaux, nous sommes plus que jamais bombardés par diverses sources d’informations, des applications bonnes, moins bonnes, édifiantes ou non, au point où si l’on ne fait pas attention, on se sentirait perdu et sans espoir dans un monde déchu.

Mais Dieu dans Son immense amour, nous a donné Sa Parole afin que nous puissions tenir dans ces mauvais jours. Josué 1 :8 LSG « Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras ». Méditer quotidiennement la Parole de Dieu, rendra les promesses divines plus réelles et nourrira notre foi, afin que nous soyons toujours prêts spirituellement.

Garder son cœur, c’est filtrer tout ce qui y pénètre.

 Nous avons vu plus haut combien les informations qui nous parviennent peuvent avoir des effets néfastes sur notre façon d’agir et de faire. D’où l’importance de sélectionner ce que nous laissons pénétrer dans nos cœurs, de filtrer toutes les informations, les images, conversations qui entrent dans notre cœur. Car c’est à partir du cœur que tout commence, le seigneur Jésus l’a dit dans Marc 7 :20-23 LSG : « Il dit encore : ce qui sort de l’homme, c’est ce qui souille l’homme. Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie, toutes ces choses sortent du dedans de l’homme, et souillent l’homme ». Il est donc de notre responsabilité de veiller sur ce que nous laissons entrer dans nos cœurs (musiques, films, émissions télé pour ne citer que ceux-là), car ce sont de telles semences qui produisent les actes regrettables cités plus haut.

Garder son cœur, c’est le maintenir dans la paix.

Jean 14 :27 LSG « Je vous laisse la paix, Je vous donne Ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble, et ne s’alarme point. »

Matthieu 24 :6 LSG « Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. »

Ces deux textes démontrent à suffisance que les temps seront difficiles, mais nous ne devons pas en être étonnés, ni en être troublés. Dans un monde où tout va de travers, il est facile de perdre sa paix. Parfois des évènements auxquels nous ne nous attendions pas peuvent venir bousculer notre quotidien : la perte brusque d’un être cher, une rupture, la perte d’un contrat de travail, la faillite d’une entreprise, une trahison etc. Dans de telles circonstances, il est tellement facile de sombrer dans le désespoir, mais le Seigneur Jésus nous commande de ne pas nous laisser troubler par le cours de tels évènements, mais de garder notre cœur dans la paix. Gloire à Dieu car grâce au Saint-Esprit qui habite en nous, nous en sommes capables et nous pouvons faire face à nos difficultés avec foi.

Pour conclure, garder son cœur consiste à éliminer tout mauvais dépôt, toute amertume, toute pensée qui pourraient par la suite nuire à notre marche spirituelle. C’est un travail de tous les jours ; à cet effet, considérons une fois de plus ces paroles de Paul dans le livre d’Hébreux 12 :15 LSG : « veillons à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu, à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés ». Attelons-nous donc à veiller sur notre cœur !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close
Fermer
S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
RESTEZ CONNECTÉS!
Recevez dans votre boîte email l'exhortation du jour, la prière du matin ainsi que les nouveaux articles publiés.