Search

Les différents miracles de Jésus.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

« Miracle » est l’un des célèbres mots du Christianisme. Cité 87 fois de façon littérale dans la Bible Louis Second 1910 et bien plus de manière indirecte, le miracle est l’un des éléments indispensables de la doctrine chrétienne.

Il est défini par le dictionnaire Larousse comme étant un acte de la puissance divine contraire aux lois connues de la nature. En regardant la vie et le ministère de Jésus-Christ sous un angle global, on se rend compte que le miracle occupe une place importante. Jésus-Christ a fait beaucoup de miracles qu’aucun livre ne saurait les contenir, si on devait les écrire en détails (Jean 21 :25). Nous allons présenter quelques-uns, selon les catégories:

1. Le miracle d’ordre naturel.

La nature a été l’objet du miracle. Voici quelques miracles d’ordre naturel.

2. Changer l’eau en vin.

Ce miracle, considéré aussi comme le premier des miracles de Jésus, a défié toutes les notions de chimie que la science peut donner. Une autre manière de nous montrer que Jésus est au-dessus de tout, Il n’utilise toujours pas les moyens humains pour accomplir Sa volonté, Il défie la nature car Il en est Le Créateur. (Jean 2 :1-11)

3. Dompter la tempête.

Marc 4 :39 LSG « S’étant réveillé, Il menaça le vent, et dit à la mer: Silence ! tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. »

Dompter la tempête du point de vue météorologique demeure impossible pour l’homme. Même avec la technologie, la météo reste toujours un phénomène qu’on ne peut qu’observer mais pas contrôler ou diriger. Malgré les études poussées des Hhmmes sur la météo, cette dernière est et restera toujours un mystère pour l’homme. Mais si la météo est un mystère pour l’homme, elle ne l’est pas pour Dieu. Dans le verset ci-haut, Jésus commande à la tempête et elle Lui obéit.

4. Marcher sur les eaux.

Matthieu 14 :25 (LSG) «  A la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer. »

Tout homme peut marcher sur l’eau quand elle est à l’état solide (glace) mais quand la même eau est à l’état liquide, aucun homme ne peut marcher dessus sans un équipement bien spécifique. Le miracle est manifeste par le fait que Jésus marcha en toute tranquillité sur une eau à l’état liquide et qui était agitée par le vent.

5. La malédiction d’un figuier.

Marc 11 :14,20-21 (LSG) « Prenant alors la parole, Il lui dit: Que jamais personne ne mange de ton fruit ! Et Ses disciples L’entendirent. Le matin, en passant, les disciples virent le figuier séché jusqu`aux racines. Pierre, se rappelant ce qui s`était passé, dit à Jésus: Rabbi, regarde, le figuier que Tu as maudit a séché. »

Certains pourraient penser qu’une malédiction n’est sûrement pas un bon exemple quand on parle de miracle. Dans le verset ci-dessus, la malédiction est un miracle quand bien même qu’elle produit un résultat négatif pour le figuier.  Voir ce miracle comme un petit miracle est une grosse erreur. Car il s’agit d’un grand miracle par lequel Jésus a donné et continue à donner des enseignements à l’Eglise.

Nombreux pensent qu’il s’agit d’un miracle facile. Si tu es de cet avis, tu peux toujours essayer de maudire un arbre. Mais il n’y a aucune chance pour que tu trouves cet arbre mort après vingt-quatre heures.

Le miracle dans le verset ci-dessus n’est pas seulement dans l’accomplissement des paroles de Jésus-Christ. Mais le temps dans lequel ces paroles se sont accomplies. Il a fallu 24 heures pour que ce figuier qui avait beaucoup de feuilles sèches jusqu’aux racines.

Les miracles d’ordre naturel montrent l’étendu de la puissance de Dieu sur la nature. Quand Dieu apparaît dans la nature, c’est Lui qui fait la loi. Les lois de la nature se plient devant Sa majesté et Son autorité.

  • Le miracle d’ordre spirituel.
  • Chasser les démons.

Matthieu 8 :16 (LSG) « Le soir, on amena auprès de Jésus plusieurs démoniaques. Il chassa les esprits par Sa Parole, et Il guérit tous les malades, »

Personne dans l’Ancien Testament n’a chassé les démons. Personne n’avait l’autorité pour délivrer un possédé. Jésus-Christ fut le premier à user de Son autorité pour chasser les démons. Chasser les démons est considéré par plusieurs chrétiens comme étant un petit miracle parce qu’il est à la portée de tout le monde. Cependant la grandeur d’un miracle n’est pas facteur de sa rareté mais de la présence de Dieu dans ce miracle. Toute chose que fait Dieu est grande aussi simple et répandue soit-elle.

La délivrance est le fruit de ce grand miracle. Nous pouvons voir les autres miracles de cette catégorie dans ces passages : Marc 1 :21-28, Luc 4 :38-39, Marc 5 :1-20, Matthieu 9 :32-34, Marc 9 :14-29

6. La guérison des malades.

Matthieu 4 :23(LSG) « Jésus parcourait toute la Galilée, […] guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple. »

La guérison des malades et des infirmités étaient et reste jusqu’aujourd’hui une des empreintes de la présence de Jésus-Christ dans un lieu.  Il n’existe pas de souffrance que Jésus ne puisse apaiser, de maladie Il ne puisse pas guérir. Il est capable de tout. Aucun malade ne rentrait chez lui avec sa maladie. Aucun paralytique ne rentrait avec sa paralysie. Tous étaient guéris.

Étant le même hier, aujourd’hui et éternellement, Jésus-Christ est capable de guérir maintenant ta maladie spirituelle, physique ou émotionnelle. Par la prière, présente-Lui cette maladie et Il te guérira. Voici les autres extraits de guérison: Jean 4 :4-54, Marc 1 :29-31, Matthieu 8 :1-4, Marc 2 :1-12, Jean 5 :1-15, Marc 3 :1-5, Luc 7 :11-16, Marc 5 : 25-34, Matthieu 9 :32-34, Matthieu 15 :21-28, Marc 7 :31-37, Luc 9 :37-42, Jean 9 :1-41, Luc 13 :10-17, Luc 14 :1-6, Luc 17 :11-19, Marc 11 :46-52, Jean 18 :10

7. La multiplication des pains et poissons.

Les miracles sur la multiplication des pains et poissons, nous montre non seulement la puissance de Dieu mais aussi la compassion qu’Il ressent pour nous. Et c’est d’ailleurs cette compassion qui L’a poussé à opérer ce miracle. Ces récits sont à trouver dans ces passages : Luc 9 :10-17, Matthieu 15 :32-39

8. La résurrection de mort.

Ramener un mort à la vie reste jusqu’aujourd’hui le domaine de Dieu. Dans la Bible, on peut voir plusieurs fois Jésus ressusciter un mort.

Luc 7 :14-15 (LSG) « Il s’approcha, et toucha le cercueil. Ceux qui le portaient s`arrêtèrent. Il dit: Jeune homme, Je te le dis, lève-toi ! Et le mort s`assit, et se mit à parler. Jésus le rendit à sa mère. »

Jean 11 :43 – 44 (LSG) « Ayant dit cela, Il cria d’une voix forte: Lazare, sors ! Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d`un linge. Jésus leur dit: Déliez-le, et laissez-le aller. »

Jésus ne fait pas que guérir les maladies, Il ressuscita aussi les morts.

9. Le plus grand miracle de Jésus-Christ.

La croix est le plus grand miracle que Jésus a fait pour l’humanité. Le prix de ce miracle était Sa propre vie.  À la croix, Il a pris toutes tes maladies dans Son corps afin que tu sois guéri. Il a été fait péché afin que tu sois justice de Dieu. Il est mort pour que tu vives. La croix a fait de Lui un maudit, car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois. Galates 3 :13(LSG)

Il a pris ta place afin que tu sois béni de toutes sortes de bénédictions.

Ne pas réagir au plus grand miracle est la plus grande erreur qu’un homme puisse commettre. Si un simple miracle te pousse à glorifier Dieu, la croix qui est le plus grand, doit t’amener à donner ta vie à Jésus-Christ.

Prions: Seigneur Jésus-Christ, je ne peux pas rester indifférente face au plus grand miracle. A la croix Tu as pris tous mes péchés, mes maladies et mes souffrances. Aujourd’hui, je confesse que je crois que Tu es mort, enseveli, et ressuscité d’entre les morts au troisième jour, pour le pardon de tous mes péchés. Je reçois ce pardon et j’accepte de prendre Ta vie, Ta santé ainsi que toute Tes bénédictions. Jésus-Christ, Tu es mon Seigneur et mon Sauveur. Au nom de Jésus-Christ AMEN.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close