Search

Les travaux à faire dans son cœur avant le mariage.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Le mariage c’est beau et ça fait parfois rêver beaucoup de célibataires. On s’imagine vivre un foyer paisible et harmonieux pour le restant de nos jours et cela avec l’âme sœur. Dans le plan de Dieu, auteur de cette belle institution, le mariage vient effectivement donner un plus positif aux êtres humains que nous sommes. Dieu Lui-même n’a t-Il pas dit : « il n’est pas bon que l’homme soit seul » ? Et Il façonna la femme, précieuse aide semblable à son mari ! Mais aspirer les bras croisés à un mariage glorieux n’est pas suffisant. Pour réussir il faut s’y préparer sérieusement en recherchant la connaissance nécessaire dans ce domaine.

La vie est faite de saisons qui se succèdent l’une après l’autre. Pour un individu lambda, la saison d’une chose peut être considérée comme la période favorable à la manifestation de cette chose jusque là en croissance dans le secret. C’est donc le moment où le fruit est mûr et agréable à manger. Le célibat étant la saison qui précède celle du mariage, représente alors ce moment opportun à la préparation au mariage. Pour nous chrétiens, cette préparation va bien plus loin qu’être au top au niveau professionnel et financier, ou dans la gestion d’une maison. Elle va demander un travail d’abord en profondeur dans le cœur.

Quel est l’état actuel de ton cœur ?

Bien souvent nous croyons savoir un tas de choses à propos de nous. Par exemple, il est fréquent d’entendre des personnes dire : « Oh moi je me connais bien, je ne me vois pas à l’avenir réagir de la sorte, jamais je ne m’engagerai dans telle chose » puis, par la suite, être tout à fait à l’opposé de ce qu’elles pensaient et disaient être ou faire. Nous avons été créés par Dieu et Il est l’expert au sujet de tout ce qui nous concerne, notamment de notre cœur. Le roi David l’avait si bien compris quand il a écrit :

Psaumes 139 : 23 (PDV) Ô Dieu, regarde au fond de mon cœur et connais-moi, examine mes pensées et vois mes soucis.

Avant de vouloir commencer des travaux dans notre cœur, la sagesse voudrait que l’on fasse au préalable un « état des lieux » et cela ne relève en aucune manière de notre capacité d’analyse personnelle. Seul Dieu pourra nous révéler qui nous sommes réellement. Beaucoup de chrétiens seraient étonnés ou déçus de voir les choses mauvaises enfouies au plus profond de leur cœur. Un cultivateur qui veut obtenir un bon rendement à la saison de la moisson, commencera par préparer son champ en enlevant toutes les mauvaises herbes. Que tu sois célibataire sans engagement, en fréquentation ou fiancé(e), cette période est le meilleur moment pour toi de t’approcher sincèrement de ton Père, de faire carte sur table et Lui demander : « Qu’y a t-il dans mon cœur ? » Serait-ce de l’amertume liée à un événement passé et douloureux ? Serait-ce une blessure laissée par une situation de la vie que tu considères injuste ? Ou encore une déchirure du cœur occasionnée par des relations humaines en général (familiale, amicale, professionnelle…) ? As-tu été profondément déçu(e) par une relation amoureuse en particulier ? Si le souvenir de telles expériences éveille en toi du ressentiment, de la frustration ou même des larmes amères, ne te sens en aucun cas coupable. Dieu te connaît et ta vulnérabilité et ton authenticité Lui permettront de te toucher, te consoler et te guérir. Son désir est de te remplir de Son amour afin de  pardonner à tous celles et ceux qui t’ont offensé(e). Pour qu’un récipient soit renouvelé et nettoyé de l’intérieur, on commence toujours par le vider de son ancien contenu. Dieu est prêt à restaurer ta joie de vivre et ta paix, alors laisse-toi vider complètement de tout ce que tu as accumulé dans ton cœur. On dit souvent et à juste titre « on ne peut donner que ce qu’on a reçu » c’est très fort ! Si tu n’as reçu que blessures et traumatismes, c’est évident que d’une manière ou d’une autre tu ne pourras donner qu’amertume et frustration. Prends donc la décision d’être transformé(e) par le renouvellement de ton intelligence afin de libérer naturellement l’amour dans la vie de ton entourage présent et futur.

Choisis dès maintenant de réussir ton mariage futur !

Après avoir nettoyé son champ, le cultivateur pourra maintenant semer du grain de qualité afin d’obtenir, à la saison fixée, une bonne récolte. Il n’attendra sûrement pas d’être en pleine période de pluie pour courir et se mettre à ensemencer son champ. De même, la préparation au mariage ne doit pas être passive, mais doit se faire avec un cœur qui s’attend au meilleur réservé par Dieu.

Luc 19 : 44b (PDV)  « … En effet, tu n’as pas reconnu le moment où Dieu est venu pour te faire du bien. »

Le moment précis où Dieu vient nous faire du bien ou le temps de Sa visitation, c’est lorsqu’Il envoie Sa pluie, c’est-à-dire le conjoint de Sa volonté. Dans le processus de la préparation au mariage, il est important de reconnaître à l’avance ce moment choisi par Dieu pour nous visiter. Et bien entendu, la nature étant si bien faite, nous ne récoltons que ce que nous semons. C’est pourquoi, une des manières de travailler son cœur est d’y semer la pensée de Dieu à propos du mariage. En effet, la Parole de Dieu est le fondement inébranlable sur lequel nous devons bâtir.

Ephésiens 5 : 33 (BDS) Quant à vous, que chaque mari aime sa femme comme lui-même, et que chaque femme témoigne un profond respect à son mari.

Ces paroles sont certes adressées à des personnes mariées, mais viennent montrer aux célibataires leur futur rôle dans le mariage. L’homme aura la responsabilité d’aimer sa femme comme Christ a aimé Son Épouse au point de se sacrifier pour Elle ! En tant qu’homme, témoignes-tu déjà de l’amour autour de toi ? L’amour véritable ne voit pas son intérêt, il n’est pas égoïste. Sois cet homme qui cultive le sens de la responsabilité envers son prochain, ce protecteur pour les faibles. Cultive le caractère de Christ en toi car c’est cela que Dieu attend de toi dans ton futur mariage. Quant à toi ma sœur, tu dois développer le sens du respect envers tous. La Bible met une attention particulière sur des qualités précieuses que doit avoir une femme selon Dieu. N’attends surtout pas d’être mariée pour acquérir la douceur, l’humilité, la sagesse, le cœur de service par exemple. Comme l’Eglise est soumise à Christ, sois dès maintenant cette femme qui décharge ton prochain de son fardeau. Sois celle-là qui aide les autres avec humilité, sois une grâce c’est-à-dire une faveur imméritée là où Dieu t’a placée. Car oui, tu es appelée à être la couronne de ton futur mari alors positionne-toi en tant que telle !

Le mariage est une alliance, un engagement qui implique des vies et des générations entières. La réussite d’un acte si important demandera aussi la réussite de la préparation. Soyons sages et travaillons à mettre toutes les chances de réussite de notre côté. Pour cela, notre cœur a besoin d’être réaménagé selon Dieu. Et quoi de plus puissante que Sa Parole vivante ? Recevons-la avec foi pour ainsi permettre au précieux Saint-Esprit de vivifier cette Parole en nous, et manifester ce mariage agréable à Dieu.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close