Search

L’Éternel ton Dieu est celui qui sèche tes larmes.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Psaumes 6 : 7 (LSG) « Je m’épuise à force de gémir, chaque nuit ma couche est baignée de mes larmes, mon lit est arrosé de me pleurs. »

On peut beau vouloir camoufler nos chagrins, cacher nos blessures, ne pas parler de ces choses qui nous tracassent, sourire quand il le faut… mais quand le soir arrive et que nous sommes seul(e)s face à notre réalité, tout ce que nous pouvons faire c’est de pleurer afin de faire évacuer quelques peines. Oui, tout le monde pleure quand ça fait mal. Pour une raison ou pour une autre, il nous arrive à tous de pleurer. Bien que, comme je le disais tantôt, la raison peut être variée d’une personne à une autre mais peu importe la raison de tes pleurs, aujourd’hui je suis venue te dire que l’Éternel est Celui qui peut et qui veut sécher tes larmes.

Ne cède pas aux murmures, ne te décourage pas à cause des moqueries.

Ce n’est pas parce que tu ne vois pas encore la solution à ton problème que tu dois oublier les bienfaits de Dieu dans ta vie. Ce n’est pas parce que les choses ne vont pas dans la direction que tu souhaites que tu dois passer ton temps à murmurer. Ce n’est pas parce que tes larmes coulent encore que tu dois oublier que Dieu a la capacité de les sécher pour toujours.

Peu importe le nombre de temps que tu as passé depuis que tes larmes sont ta nourriture jour et nuit. Même si on t’accable par toutes sortes de questions: « Où est ton Dieu ? Pourquoi Il ne te sort pas de cette souffrance ? Pourquoi Il n’intervient pas ? » Même si les gens se moquent de toi. Peut-être que tes ami(e)s t’encouragent à ne plus garder ta fidélité envers ce Dieu qui te laisse passer par ces mauvais moments, tout comme les ami(e)s de Job qui ne comprenaient pas la loyauté de cet homme envers Dieu. Mais aujourd’hui je veux te rappeler, comme le disait l’Ecclésiaste, il y a un temps pour tout sous le soleil; il y a un temps pour pleurer mais il y a aussi un temps pour être consolé(e) (Ecclésiaste 3 : 4)

Psaumes 126 : 6 (LSG) « Celui qui marche en pleurant, quand il porte la semence, revient avec allégresse, quand il porte ses gerbes. »

Il est vrai que les choses sont difficiles, et que tout ce que tu as envie de faire c’est pleurer car quand tu pleures, tu as l’impression que cela t’apaise. Tu pleures pour te soulager, afin de te sentir mieux…mais je doute que les pleurs en soi, puissent apporter une quelconque solution à nos problèmes, sinon nos difficultés seraient résolues. C’est pour cela qu’aujourd’hui, tu vas tenter de faire une autre chose. Tu vas faire ce que ton Papa céleste te demande de faire et de là, tu pourras voir les choses d’un autre œil.

Retiens tes larmes, il y aura un salaire pour tes œuvres.

Jérémie 31 : 16 (LSG) « Ainsi parle l’Éternel: retiens tes pleurs, retiens les larmes de tes yeux; car il y aura un salaire pour tes œuvres, dit L’Éternel… »

Les gens ne comprennent pas tes sacrifices, ils font semblant de ne pas voir tes œuvres, ils te rendent le mal pour le bien. Mais l’Éternel notre Dieu, Celui qui a la capacité de voir même dans les lieux secrets, voit tes œuvres. Donc aujourd’hui, tu n’as plus aucun intérêt à pleurer sur ce point-là ni sur les autres points non plus, car ton Dieu veille sur Sa Parole. S’Il te dit qu’il y aura un salaire pour tes œuvres, tu n’as aucunement besoin d’en douter; la prophétie s’accomplira, c’est juste une question de temps.

L’Éternel ton Dieu est Celui qui peut sécher tes larmes, c’est Lui qui l’a fait pour Anne quand elle n’arrivait pas à avoir d’enfants. Il l’a fait pour Job quand il avait perdu tout ce qu’il avait.  Il l’a fait pour la femme à la perte de sang quand elle n’arrivait pas à trouver la guérison chez les spécialistes du monde… etc. Donc aujourd’hui, quelle que soit la raison de tes pleurs, Dieu veut y mettre un terme une bonne fois pour toute. Invoque-Le seulement du sein de ta détresse et Son bras puissant te sauvera.

Philippiens 4 : 6-7 (S21) « Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, dans une attitude de reconnaissance. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut comprendre, gardera votre cœur et vos pensées en Jésus-Christ. »

Dieu va sécher tes larmes, mais n’oublie pas d’être reconnaissant(e).

2 Rois 20 : 5 (LSG) « … Ainsi parle l’Eternel, le Dieu de David, ton père: J’ai entendu ta prière, J’ai vu tes larmes. Voici, Je te guérirai; le troisième jour, tu monteras à la maison de l’Eternel. »

Le personnage qui a fait cette déclaration n’est pas uniquement le Dieu de David, mais Il est aussi ton père, notre Père céleste. Quelle bonne nouvelle ! Et qu’est-ce qu’Il a dit ? Il a dit qu’Il a entendu ta prière, qu’Il a vu tes larmes. Puisqu’Il est un Papa bon et sensible à ta peine, Il ne peut pas rester à te regarder dans cette souffrance, avec cette plaie béante sans rien faire, voilà pourquoi Il ajoute dans le verset qu’Il te guérira.

Si tu es guéri(e), pourquoi tu dois quand même monter à la maison de l’Eternel ? Il peut y avoir plusieurs raisons mais je vais seulement te dire que si la parole de Dieu dit que tu dois monter, c’est que le Seigneur t’attend dans une autre dimension. Il veut que tu fasses un pas de plus. Il ne veut plus te voir dans cette position là où tu étais avant ta guérison, et Il attend de ta part des remerciements; donc ta reconnaissance envers Lui.

Est-ce que tu as déjà eu l’occasion de donner quelque chose à un enfant ? Et lorsque tu donnes cette chose à cet enfant, qu’attends-tu en retour ? Qu’il te prouver sa reconnaissance ? Bien sûr que tu ne fais pas le geste dans le but de recevoir des remerciements en retour, mais quand il te remercie, cela réjouit ton cœur et tu as toujours envie de faire plus pour lui, lui donner beaucoup plus. L’image de cet enfant est exactement la même pour nous avec le Seigneur. Quand Il fait quelque chose pour nous, Il ne le fait pas pour avoir des remerciements de notre part mais Il le fait car Il aime voir Ses enfants heureux, par contre à chacun de Ses bienfaits dans notre vie, il faut toujours nous montrer reconnaissant(e)s, il faut songer à aller vers Lui pour Le remercier. Car tous les parents aiment les enfants qui sont reconnaissants.

1 Thessaloniciens 5 : 16-18 (S21) « Soyez toujours joyeux. Priez sans cesse, exprimez votre reconnaissance en toute circonstance, car c’est la volonté de Dieu pour vous en Jésus-Christ. »


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close