Search

Ne tolère pas la timidité dans ta vie: rejette-la loin de toi !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Cet article vise à encourager ceux qui ont un problème de timidité, à ne pas la tolérer mais à la rejeter.

2 Timothée 1 :7 (PDV) « En effet, l’Esprit Saint que Dieu nous a donné ne nous rend pas timides. Au contraire, cet Esprit nous remplit de force, d’amour et de maîtrise de soi. » En effet, Dieu n’est pas timide, donc nous ne devons pas l’être non plus. 

Les différents niveaux de timidité.

Il existe trois niveaux de timidité: la timidité légère, la timidité modérée et la timidité sévère.

La timidité sévère est celle qui nous rend taciturne, voire timoré et lâche. Elle nous pousse à vivre dans la peur constante de l’autre, la peur du regard des autres et la peur de ce qu’ils pourraient penser de nous. Un bon conseil, ne laisse jamais l’opinion et les critiques des autres, dominer sur ce que Dieu dit de toi dans Sa Parole. Pour ma part, l’opinion des autres ne me fait plus ni chaud, ni froid.

En fait, le problème du timide résulte d’un gros manque de confiance en soi, c’est pourquoi il a des blocages.

Je vais te raconter une petite anecdote. Quand j’étais au lycée, j’étais plutôt timide modérée. Dieu merci, j’ai fait du chemin depuis ! L’heure était arrivée pour moi de passer mon bac. Il y avait certaines matières que je redoutais comme les oraux et les épreuves de sport. Je n’aimais pas le sport mais j’étais tellement déterminée à avoir mon bac que j’ai défié mes peurs. J’ai pris le taureau par les cornes et j’ai passé mes épreuves orales haut la main. J’ai choqué mon prof de sport qui pensait que j’étais nulle et qui voulait me flanquer une mauvaise note. Bref, tout ça pour te dire que j’ai eu mon bac du premier coup parce que j’étais déterminée et que j’avais décidé que rien ni personne, n’allait m’empêcher d’avoir mon bac, même pas la timidité.

Alors mon ami(e) ne sois pas un timide résigné, sois un timide combatif. Le timide combatif, n’emploiera jamais le mot timide pour parler de sa timidité, il dira juste qu’il n’est pas très à l’aise à l’oral ou que la prise de parole en public, ce n’est pas trop son fort, mais il fera tout ce qui est en son pouvoir pour vaincre ce problème.

Toutefois, il peut nous arriver à tous d’être mal à l’aise face à certaines situations. Par exemple, le fait de rencontrer le chef d’état en personne pourrait être intimidant ou discuter avec un hispanophone peut être intimidant surtout si nous ne maîtrisons pas la langue, passer à la télé pourrait être intimidant. Bref, nous avons tous des points faibles mais nous devons nous efforcer de les surmonter. C’est ça la différence entre le timide combatif et le timide résigné.

Le timide résigné dira, quand viendra pour lui le moment de prendre la parole en public ou de prendre le micro pour prier, « Désolé je ne peux pas, je suis trop timide !» 

Et si demain Dieu t’appelle à Le servir, tu diras quoi ? « Non non vraiment la prise de parole en public, ce n’est pas pour moi, Dieu tu ferais mieux de trouver quelqu’un d’autre. »

Oui mais Dieu ne se repent pas de Ses dons et de Son appel (Romains 11 :29).

La timidité source, d’échec ?

Mon anecdote n’est pas terminée, quand j’étais au lycée, il y avait une fille avec qui j’étais amie, sa timidité était sévère car elle était taciturne et réservée. Ceci étant, au moment de passer son bac, elle a échoué, elle est repassée au second tour mais elle a échoué à nouveau. Elle a redoublé et elle a échoué au bac. Elle a redoublé pour la troisième fois, elle a repassé son bac et elle a échoué à nouveau. Elle a redoublé pour la quatrième fois, cette fois-ci elle a réussi. Tout ça pour te dire que malheureusement, la timidité peut conduire à l’échec scolaire. Mais vous savez ce que j’ai aimé chez cette fille ? Son courage, malgré sa timidité, elle a su trouver le courage de repasser ses épreuves du bac, jusqu’à l’obtention de son diplôme.

La timidité peut conduire à l’échec dans d’autres domaines, par exemple dans le domaine sentimental. Mon frère, si tu es trop timide, comment vas-tu faire pour aller parler à cette sœur qui te plaît. Je sais que ça fait sourire quelques-uns mais c’est du sérieux. Tu peux rater la femme de ta destinée parce que tu es terrorisé à l’idée d’aller parler à cette sœur.

Je termine ici en disant que la timidité n’est pas une fatalité et que tu peux la vaincre, encore faut-il le vouloir.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close