Search

Quelques traits de caractère du païen à ne surtout pas reproduire.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

On a tous au moins une fois entendu ou utilisé ce mot. Considéré comme le parfait opposé de « chrétien », on entendra souvent des phrases comme « n’épouse pas un païen« , « n’écoute pas la musique païenne« , « attention aux lieux païens« … Mais que cache réellement ce terme ?

Le dictionnaire Larousse nous donne cette définition: « Personne pratiquant un culte polythéiste. Qui s’inspire des tendances et des idées de la civilisation gréco-latine. Qui n’a aucune croyance religieuse. »

Bien ! Mais plus concrètement la Bible en livre une compréhension en insistant sur la conduite du païen. Paul nous éclaire à ce sujet, voyons comment, en quelques mots.


Ephésiens 4 : 17-20. (BDS) « Voici donc ce que je dis et ce que je vous déclare au nom du Seigneur: vous ne devez plus vivre comme les païens… »

1. Ils se laissent guider par leurs pensées vides de sens.

Jouissant pourtant de la raison, le sot ne s’en sert pas pour bien se conduire. Il fait preuve d’un manque de bon jugement qui fait tarir les vertus et les bonnes valeurs. Alors que la Parole offre un carnet de route qui est un excellent code de conduite pour éviter les accidents qui mettraient notre vie en danger.

2. Ils ont l’intelligence obscurcie.

L’intelligence est une faculté donnée à l’être humain par Dieu. Il peut réfléchir, raisonner, comprendre et décider. Ceux qui ne font pas confiance au Seigneur et qui marchent selon leurs propres voies prennent un chemin incertain.

Proverbes 6 : 23 (LSG) « Car le précepte est une lampe, et l’enseignement une lumière, et les avertissements de la correction sont le chemin de la vie. »

3. Ils sont étrangers à la vie de Dieu.

Dieu créa l’homme et lui souffla la vie. Mais avec la chute d’Adam et Ève, notre relation fut brisée jusqu’au renouvellement de notre communion en Jésus-Christ. Nous sommes invités à prendre part au corps de Christ avec toutes Ses promesses. Cette relation apaisée, que le païen refuse, nous a été proposée gratuitement. Et elle lui est encore disponible jusqu’à son dernier souffle.

4. Ils ont en eux l’ignorance.

Un ignorant ne sait pas. Il n’a pas de connaissance à propos d’un ou plusieurs sujets en particulier. Ici le témoignage divin de Christ, Son amour pour le monde, une dimension insaisissable pour la compréhension humaine. Il est préjudiciable de vivre dans l’ignorance car elle nous mène vers la destruction.

5. Ils ont le cœur endurci.

L’image la plus parlante pour un cœur endurci est un cœur de pierre. Imagine la dureté de la pierre et son imperméabilité. Voilà comment est le cœur de celui dont on dit qu’il est païen. Il est difficile pour lui d’appréhender la vérité biblique, c’est pour cela qu’il est dit que l’Éternel promet à ceux qui viennent à lui un cœur de chair c’est à dire un cœur obéissant qui se soumet à Ses préceptes.

6. Ils ont perdu tout sens moral.

Ce manque de sens moral, dépasse les codes moraux et de bienséances propres au bon fonctionnement de la société. Il s’agit de bien plus, d’un manque de repère et d’identité. La capacité de discerner entre le bien et le mal, le juste et l’injuste puisqu’ils ne croient ni en Dieu ni à Sa Parole.

7. Ils se sont livrés à la débauche.

Ils sont dans l’excès et le dérèglement et prennent plaisir à désobéir pour leurs propres plaisirs exacerbés. Ils commettent avec avidité toutes sortes d’impuretés. Comme affamés de péchés, ils se vautrent dans leurs mauvaises actions et éprouvent le besoin d’y demeurer en rejetant clairement la voix qui vient leur ouvrir les yeux.

Comprenons ce rappel comme un acte de bienveillance. Chaque jour qui passe nous rapproche encore plus de notre Maître, marchons donc comme il nous l’a appris avec intelligence et un esprit renouvelé. C’est ainsi que nous contribuerons à la différence spirituelle et visible faite entre ceux qui croient et ceux qui ne croient pas.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close