Search

Toute difficulté offre une opportunité de se dépasser.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Ne fais pas d’un accident de parcours ou encore d’une difficulté, la fin de ton pèlerinage, le point final de ton livre, voire la raison de ton abandon. Lorsque tu prends la route, ne fais pas demi-tour face à un panneau stop car ces 4 lettres ne signifient pas que tout est fini, elles indiquent simplement qu’il faut patienter un peu. A l’instar de ce panneau de signalisation, cette épreuve ne doit pas être une conclusion. Elle doit en revanche être le point qui te permet d’aller à la ligne et d’entamer une nouvelle phrase pour ta vie.

Des histoires vraies

Des parents qui perdent leur fille atteinte d’une maladie incurable alors qu’ils avaient eu des difficultés à l’avoir. Une femme qui, alors que son entreprise est sur le point de fermer, apprend que sa mère est à l’hôpital car celle-ci vient de faire un AVC. Quelques jours plus tard, cette dernière décède. Ce jeune homme qui devait partir le lendemain pour entrer dans un club de footballeur professionnel et qui la veille a eu un mur qui est tombé sur ses 2 jambes… Comment se relever suite à cela ? Des projets plein la tête, cette jeune femme devait présenter un spectacle à Broadway, un de ces rêves d’enfant qui devait se réaliser et avec le confinement tout est tombé à l’eau.

Dans ces 4 histoires, les protagonistes face à la difficulté ont prouvé qu’ils possédaient la capacité de se dépasser. Voici ce qui s’est passé par la suite.

Ces parents ont eu un petit garçon quasiment un an jour pour jour après le décès de sa grande sœur. Et ils ont tant bien que mal réussi à faire le deuil de leur fille et à apprécier ce miraculeux petit garçon. Cette femme a pu faire son deuil après 3 ans à accepter la situation et aujourd’hui 4 ans plus tard, elle s’autorise à vivre pleinement. Ce jeune homme s’est dirigé vers l’handisport. Aujourd’hui, il a pour objectif et ambition de participer un jour aux Jeux paralympiques. Cette jeune femme s’est relevée à travers d’autres projets notamment des spectacles en rapport avec le cinéma.

Alors que ces diverses personnes n’ont pas Christ dans leurs vies, elles ont tout de même su trouver un moyen de se relever. Alors à combien plus forte raison lorsque nous avons Christ qui vit en nous et qu’il nous dit :

1 Corinthiens 10:13 (Darby) : « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été une tentation humaine; et Dieu est fidèle, qui ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de ce que vous pouvez supporter, mais avec la tentation Il fera aussi l’issue, afin que vous puissiez la supporter. »

Des exemples dans la bible

Nous trouvons également des personnes résilientes au sein de la Parole de Dieu, des hommes et des femmes qui ont su malgré la difficulté, relever le défi de s’en saisir comme d’une opportunité.

Nous avons l’exemple de David qui face à Goliath a remporté la victoire. Il a même obtenu la reconnaissance du peuple qui l’estimait plus fort que Saül qui était le roi en place. Nous avons la Reine Esther qui a pu dévoiler à son mari le roi qu’elle était juive et qui a pu sauver l’ensemble de son peuple mais également donner une nouvelle issue aux juifs et à son oncle Mardochée qui est devenu l’intendant du roi, celui qui porte la bague du roi. Il a même pu écrire et promulguer des lois en faveur du peuple d’Israël, au nom du roi.

Témoignage personnel

J’ai perdu ma grand-mère, de façon subite, on ne s’y attendait pas. Mais vraiment pas ! De plus, le jour de son décès était censé être un jour de joie pour toute la famille. Cependant elle nous a quitté ce jour-là, malgré l’arrivé des secours, ils n’ont rien pu faire pour elle. Comme elle l’avait toujours souhaité avec toute sa famille autour d’elle, elle est partie dans l’autre monde. Je t’assure que voir ta mamie mourir devant tes yeux c’est quelque chose que tu ne pourras jamais oublier ! Cela m’a fait un électrochoc, j’ai accepté son départ mais je me suis fait la réflexion suivante. En réalité, je n’avais pas suffisamment profité de sa présence et de ce qu’elle pouvait m’apporter et m’enseigner. Malheureusement c’est souvent lorsque quelqu’un part que l’on réalise le vide créé et les apports, échanges, soutiens et bien d’autres éléments que la relation pouvait détenir.

Après la veillée et l’enterrement, douleurs, pleurs, deuil, est venu le temps de rebondir. Et je me suis dit Seigneur au sein de ta famille, il y a des aîné(e)s et si je n’ai pas su profiter de la présence de ma grand-mère, je peux visiter, encourager, téléphoner aux aîné(e)s de mon assemblée. Et c’est donc ce que j’ai commencé à faire. Et cela me faisait extrêmement plaisir de pouvoir le faire d’autant plus que parfois au sein de l’église locale, nous avons des bien-aimés qui n’ont pas eu d’enfants ou encore dont les enfants sont hors du département.

J’apprends énormément à leurs contacts. Je remercie Dieu pour tous ces bien-aimés qui m’apportent plus que je ne leur donne en les visitant ou en les contactant. Ce sont de véritables mine d’or, ils ont une foi exceptionnelle, un zèle à en couper le souffle. Et quand ils me partagent leurs divers témoignages, je me dis: «  wooooouuuuuaaaaawwwww !!! ». Et ce qui me frappe le plus c’est la foi et la détermination qu’ils ont malgré leur âge ! D’ailleurs je t’encourage à te rapprocher des aînés. Souvent en tant que jeunes ou ados, voire même adultes, nous ne prenons pas suffisamment de temps pour échanger avec eux. Et pourtant….

Tites 2:3-8 (LSG) : « Dis que les femmes âgées doivent aussi avoir l’extérieur qui convient à la sainteté, n’être ni médisantes, ni adonnées au vin; qu’elles doivent donner de bonnes instructions, dans le but d’apprendre aux jeunes femmes à aimer leurs maris et leurs enfants, être retenues, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leurs maris, afin que la Parole de Dieu ne soit pas blasphémée. Exhorte de même les jeunes gens à être modérés, te montrant toi-même à tous égards un modèle de bonnes œuvres, et donnant un enseignement pur, digne, une parole saine, irréprochable, afin que l’adversaire soit confus, n’ayant aucun mal à dire de nous »

Nous avons beaucoup à apprendre de nos prédécesseurs, crois moi. Et si tu ne me crois pas sur Parole je t’invite à le vivre toi-même.

Et toi ? Partage nous dans les commentaires ton témoignage, qu’est ce que Dieu a fait pour toi ? A quelle difficulté as-tu fait face ? Que tu as trouvé en elle une occasion de te surpasser, une opportunité d’être meilleur(e) ou de produire et construire de façon plus impressionnante qu’au départ ? Ton témoignage peut m’encourager, fortifier le frère, la sœur qui va le lire ou encore interpeller une personne qui recherche Jésus. Alors ne sois pas timide et dis-nous ce que Dieu a fait pour toi !

N’oublions pas une chose importante. Dieu est Amour et par conséquent : « le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour être punis au jour du jugement » 2 Pierre 2:9

Je t’écris avec amour.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close
Fermer
S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
RESTEZ CONNECTÉS!
Recevez dans votre boîte email l'exhortation du jour, la prière du matin ainsi que les nouveaux articles publiés.