Search

Les excuses qu’on se donne pour sortir avec un païen !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Il y a quelques années, j’avais eu une sérieuse opportunité de me marier avec une personne qui ne partageait pas tout à fait ma foi. C’était un homme bon, sérieux, ambitieux, charitable et qui exprimait un intérêt très sérieux à mon endroit. Sauf que je ne pouvais pas m’engager avec une personne avec qui je ne pouvais pas vivre ma foi en Dieu. C’était Dieu ou rien. Et je ne serais pas en train de rédiger cet article aujourd’hui si j’étais rentrée dans cette relation. Ma vie et ma destinée auraient pris une toute autre tournure.

Notre problème, c’est que nous ne comprenons pas qu’il y a une démarcation claire entre nous et les païens. Ce sont des personnes que Dieu a créées ; et Il les aime et nous les aimons. Mais nous ne sommes pas du même Royaume. Ce n’est pas méchant ou arrogant de le penser, c’est juste la vérité. Nous ne pouvons pas nous associer à eux, dans un contexte comme celui des relations amoureuses qui doivent aboutir au mariage, qui constitue une alliance de taille. Et même sans mariage, on peut se retrouver dans bien des problèmes à cause de ce genre de fréquentations. Il faut donc éviter absolument de se donner des excuses, pour sortir avec un païen.

2 Corinthiens 6 : 14-15 (LSG) « Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial ? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle ? ».

Voici quelques excuses que nous avons l’habitude de nous donner :

C’est une bonne personne !

Effectivement, c’était une bonne personne. Elle l’était au point que j’étais remplie d’admiration pour elle. Quand l’ennemi veut t’attirer loin de Dieu, il ne vient pas te proposer en général une personne détestable, ni une personne méchante, que tu fuirais à la première rencontre, non ! Il te propose ce qu’il a de meilleur. Il te propose ce que toute femme/homme recherche. Et tout comme dans certains contrats qu’on signe, sans prendre le temps de lire les mentions écrites en petite police dans un coin, quelque part en bas, il cachera bien cette indication qui est la plus capitale : la personne n’est pas chrétienne.

Écoute ceci : on ne se met pas en relation amoureuse avec un païen ! Même si la personne est la personne la plus merveilleuse sur la planète. Si elle ne partage pas ta foi en Christ, soit elle va te corrompre et t’éloigner de Dieu, soit vous finirez par devenir deux adversaires vivants sous le même toit, si la relation aboutit. Toutes ces bonnes qualités vont alors laisser place à des disputes interminables, simplement parce que vous n’appartenez pas au même Royaume. Et c’est là que tu comprendras avec douleur, qu’il y a une grosse différence entre un enfant de Dieu et une « bonne personne ». Parce que oui, il y a une différence !!! L’un est né de Dieu, régénéré, soumis à Dieu et l’autre est loin de Dieu, soumis à l’ennemi de nos âmes. Et c’est la zone de tous les dangers !

On va juste sortir un peu, ça n’ira pas loin !

C’est un piège, bien aimé(e) !!! On ne joue pas avec le feu. Il ne faut pas mettre sa tête dans une affaire qu’on sait d’avance être anormale. Tu vas vite te retrouver emprisonné(e), ton cœur va s’engager avec vitesse et des sentiments vont naître ; tu ne pourras plus résister et tu vas sombrer. On ne commence pas une chose quand on n’est pas prêt(e) à la terminer. Sois claire avec cet homme qui te court après, dès le début, alors que tu sais déjà très bien qu’il n’est pas chrétien. Tu dois expliquer très franchement à cette jeune femme qui te poursuit, que tu ne peux pas entretenir une telle relation avec elle. Parce que si tu fais un pas aujourd’hui en faveur de cette relation, tu en feras plusieurs autres après, jusqu’à ce que tu sois pris au piège comme ce jeune homme dans le livre de proverbes :

Proverbes 7 : 7-8, 21-23 (LSG) « J’aperçus parmi les stupides, je remarquai parmi les jeunes gens un garçon dépourvu de sens. Il passait dans la rue, près de l’angle où se tenait une de ces étrangères, et il se dirigeait lentement du côté de sa demeure (…) Elle le séduisit à force de paroles, elle l’entraîna par ses lèvres doucereuses. Il se mit tout à coup à la suivre, comme le bœuf qui va à la boucherie, comme un fou qu’on lie pour le châtier, jusqu’à ce qu’une flèche lui perce le foie, comme l’oiseau qui se précipite dans le filet, sans savoir que c’est au prix de sa vie »

Je vais lui partager ma foi et l’emmener à changer !

Si tu veux partager ta foi avec une personne, il faut s’assurer que c’est juste cela que tu veux faire. Les intentions doivent être claires pour tous les deux. Les circonstances doivent être claires également. On n’accepte pas les avances d’un païen sous prétexte qu’on veut lui parler de l’Évangile. On ne se met pas en relation amoureuse avec une femme qui ne partage pas notre foi parce qu’on dit qu’on veut lui parler du Seigneur. Parle-lui d’abord du Seigneur, en évitant toute confusion. Et si des sentiments sont déjà dans ton cœur à propos de l’autre personne, il vaut mieux la confier à quelqu’un d’autre pour ne pas te mettre en position délicate.

Ma foi n’en sera pas affectée !

C’est là qu’on se séduit soi-même, car personne n’est trop fort pour ne pas tomber. Personne n’a une foi qui ne peut faillir, surtout en matière de fréquentations où tout peut vite basculer. Tu seras influencé(e) consciemment ou non, parce qu’on devient souvent semblable aux personnes qu’on fréquente. Ce n’est pas en sortant avec une personne inconverti(e) que tu vas progresser dans ta foi, c’est le contraire qui arrivera. Tu vas perdre tes bons réflexes ; tu seras entraîné(e) vers l’impudicité et la débauche, parce que la personne en face ne va pas t’encourager à mener une vie de sainteté ; elle sera plutôt une occasion de chute pour toi. Tu vas t’éloigner des frères et sœurs dans la foi, perdre le goût pour les choses de Dieu, et tu commenceras à glisser loin de Dieu. Ce qui est sournois dans tout ça, c’est que c’est un processus qui évolue petit à petit, et tu ne t’en rendras compte que lorsque tu seras déjà tombé(e) dans le trou.

La Bible est claire quand Elle dit dans 1 Corinthiens 15 : 33 (LSG) « Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. » Mieux vaut fuir que de jouer avec le feu !

Il s’agit du même Dieu après tout !

C’est une excuse qui ressort généralement lorsqu’on se retrouve en face d’une personne d’une religion autre que le christianisme. On se dit qu’après tout, nous cherchons tous le même Dieu. On peut essayer de s’entendre. C’est vrai qu’il n’y a qu’un seul Dieu au Ciel, mais ce qui est aussi vrai pour tout chrétien, ce qu’il n’y a qu’un SEUL chemin vers ce Dieu. Et c’est le Seigneur Jésus-Christ ! Alors, si une personne estime passer par d’autres moyens pour atteindre ce Dieu, elle ne peut en aucun cas représenter pour toi, une personne avec laquelle t’associer.

Jean 14 : 6 (LSG) « Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par Moi. »

Et si je ne trouvais pas une autre personne ?

C’est aussi une question qui peut nous pousser, malgré tout, à nous engager dans des fréquentations avec une personne qui n’est pas encore convertie. Parfois l’attente peut être très longue, c’est vrai ; mais ne désespère pas ! A quoi ça aurait servi d’attendre tout ce temps, pour finir par te mettre dans des problèmes ? A quoi auront servi toute ta résistance et ta persévérance ? Ne laisse pas le diable te mentir, en te faisant croire que c’est la seule chance qui te reste, pour te mettre en couple. Continue de compter sur le Seigneur, continue d’espérer en Lui. Ses bontés ne sont pas épuisées et Ses compassions ne sont pas à leur terme. Dieu est fidèle, et Il amènera vers toi la personne qu’il te faut. Ne perds pas espoir !

Lamentations 3 : 22-23 (LSG) « Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme ; elles se renouvellent chaque matin. Oh ! que Ta fidélité est grande ! … »

Continue d’espérer en Dieu s’il te plaît, n’abandonne pas !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

12 comments

  1. Merci infiniment Madame pour ce partage très édifiant. Tous les jeunes chrétiens devraient le lire et en méditer.
    Soyez davantage bénie!

  2. C’est très très édifiant, un sujet d’actualité, il y’a plusieurs personnes qui ont ou sont passé par la.
    Moi je veux juste dire c’est Jésus Christ est tellement merveilleux qu’on peut lui faire confiance en toute chose, aimons Jésus plus que tout et observons ses ordonnances .
    Quand il y’a à choisir entre Jésus et quelqu’un d’autre, choisit Jésus.
    Merci beaucoup !!!

  3. Merci beaucoup pour ce partage. Il se trouve que ceux qui partagent la même foi que nous, nous blessent et nous font regretter notre choix. On se pose la question de savoir pourquoi ceux qui se dise partager la même foi que nous se comportent ainsi, comme s’ils ne connaissaient pas Dieu et le Seigneur Jésus Christ 😞😞

  4. Je vis une pareille situation…. Il a en effet de beaux atouts mais il refuse de se détourner de la religion de la grande Babylone.. A chaque fois que je mets un terme, il , par la suite fait comme une dépression et je me retrouve toujours entrain d’y retourner et le trouver toujours aussi unique et adorable. pourtant cette situation met en mal le Saint-Esprit en moi. Je prie réellement que le Seigneur me délivre de cette situation😔😔😔. Merci pour ce message

  5. Merci bien. C’est vraiment un sérieux problème qui prend plus d’ampleur.
    Moi je dirai seleument ne violons pas la loin de la nature qui dit que : » CE QUI RESSEMBLE S’ASSEMBLE.
    merci encore madame

  6. (Qui est le païen? pour moi, tant qu’il ne fricote pas avec des pratiques clairement anti-Christ ben..)
    Le Seigneur Jésus n’est pas venu pour ceux qui se portent bien. Mais ceux qui ont besoin de lui, ceux qui sont perdus. Par notre vie, nous devons évangéliser aussi, apporter la lumière. Nous devons apporter Christ au monde. Sous un joug étranger, soit. Si le païen accepte que l’on célèbre le mariage à l’église et qu’il respecte ma foi et ma religion, si j’invite vraiment Christ dans ma vie, certainement que le païen pourra changer par le témoignage de ma vie. Ma vie peut être grace au Seigneur, un témoignage dont il ne sera pas indifférent. Il y a plein d’exemples ou l’homme s’est converti à cause de la vie de sa femme. Ne devons nous pas donner notre vie pour les autres? Matthieu 15-28 (Alors Jésus lui dit: Femme, ta foi est grande; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie) Au départ même les disciples avaient demandé au Seigneur Jésus de la renvoyer. Un première fois, on lui fit comprendre qu’il n’est pas venu pour les païens, une deuxième fois on lui dit qu’on ne gaspille pas le repas des petits enfants. Et à sa réponse le Seigneur fut touché et le miracle arriva. (Matthieu 8-10 : Après l’avoir entendu, Jésus fut dans l’étonnement, et il dit à ceux qui le suivaient: Je vous le dis en vérité, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi.)( Le centurion qui dit au Seigneur Jésus qu’il n’est pas digne de le recevoir chez lui, qu’il n’a qu’a commander….Et le Seigneur fut dans l’admiration pour lui!).
    Ne condamnons pas systématiquement, ne jugeons pas vite, soyons porteur d’amour du Christ(Aimons nous les uns les autres COMME CHRIST NOUS A AIME c’est le commandement je crois), essayons d’apporter l’amour et laissons le Seigneur décider!!!!
    Mais soulignons le, il faut vraiment vivre en Christ dans ce genre de relation à mon avis car effectivement c’est dangereux mais avec le Seigneur Jésus, tout est possible.

    1. Je voudrais répondre à Mr Serge ESSO, je vais parler de ma situation actuelle. C’est vrai nous avons des exemples de couple où les hommes se sont convertis à cause de leurs femmes. Mais ce type de relation, le plus souvent c’est la femme qui est victime de la situation car elle doit être soumise à son mari. Moi par exemple, je me suis mis en relation avec un jeune qui m’a fait croire au départ qu’on était sur la même longueur d’onde concernant la foi chrétienne. Mais par la suite il m’a avoué qu’il n’était pas vraiment encré en Christ, mais j’ai quand même décidé de rester car j’avais foi au fait qu’il pourra changer. Avant il avait donné sa vie à Jésus mais il a rétrograder. Il connait les écritures, donne de bons conseils mais lui-même ne le met pas en pratique. Il a commencé à avoir des relations sexuelles pas avec une mais plusieurs filles sous prétexte que nous ne sommes n’avons pas de relations sexuelles ce qui est le cas. Mais à chaque fois on a toujours des problèmes sur le fait de ne pas avoir des relations sexuelles, il se plaint à chaque fois, à chaque fois il dit qu’il veut une femme qui a la crainte de Dieu mais à chaque fois veut coucher avec cette dernière sous prétexte qu’on va bientôt se marier et il n’y a pas d’inconvénient. A votre avis devrais-je le quitter ou rester avec lui? Pour ma part votre analyse est valable si et seulement si le couple est déjà marié mais si ce n’est pas le cas il est mieux de se séparer et prier pour la personne, qu’elle change sincèrement et non pas parce qu’on veut se marier. Dernièrement une fille se plaignait du fait que son homme se soit converti mais ce sont quand même mariés vu qu’ils avaient déjà un enfant, elle souffre dans la mesure où elle aime aller en boîte de nuit, à la plage, porter des vêtements qui dévoilent son corps, tout le contraire de son mari qui ne vit et ne respire que par la prière. Elle disait ne pas être heureuse et épanouie. C’est à cause de ce type de situation qu’il n’est pas bien d’épouser une personne avec qui vous ne partagez la même foi.

      1. Bonjour Phalone,
        Je prie que Dieu t’aide dans cette situation compliquée. Personnellement je suis avec un non chrétien qui respecte ma foi et je demande à Dieu que sa volonté soit faite, si on doit se séparer qu’il me donne les clés pour traverser cette étape car par mes propres forces j’en suis incapable ou bien qu’il touche son cœur. Ex hier à la radio chrétienne j’ai reçu un message comme quoi on devait parler de Christ autour de nous et que notre foi ferait convertir les non-croyants car Dieu est tout-puissant et que c’est un Dieu de miracle, pour moi c’est déjà une réponse à ma prière. Remettons nos fardeaux au pied de la croix, notre Dieu est tout-puissant, il peut tout ! Gardons la foi Phalone, quoi qu’il décide pour nous, rester avec ces messieurs ou pas si nous restons attaché à lui il nous bénira car il nous aime ! Sois richement bénie !

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close