Search

Tu n’as pas à t’inquiéter !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Notre monde va de mal en pis. Jour après jour, nous sommes inondés par le flux des mauvaises nouvelles: maladies, attaques terroristes, famines… Aussi les années à venir ne semblent rien promettre de meilleur. L’homme naturel ne peut que s’inquiéter et montrer son incertitude sur ce que nous réserve le futur. Mais que doit faire le chrétien face à ces mauvaises nouvelles qui animent aussi bien les médias que notre vécu quotidien? Quelle est la pensée de Dieu par rapport à l’inquiétude ?

Nous avons mille raisons de nous inquiéter.

« Quand les fondements sont renversés, le juste, que ferait-il ? » Psaumes 11 :3 (LSG)

Des tonnes de soucis et les problèmes de la vie troublent notre bonheur, ôtent notre paix et nous empêchent d’être libres et tranquilles. Que deviendrai-je ? Est-ce que je ne risque pas de reproduire les mêmes erreurs que mon père/ma mère ? Est-ce que mes enfants pourront réussir ? Qu’est-ce que l’avenir leur réserve ? J’ai peur que mon mari perde son travail. Est-ce que mon(ma) conjoint(e) m’est fidèle ? Est-ce que je ne vais pas perde mon (ma) petit(e) ami(e) ? Est-ce que mon futur mari pourra prendre soin de moi ?  On dirait que quelque chose de mal va m’arriver et j’ai peur. Est-ce que je pourrai rembourser mes dettes … ?

Ces soucis, ces questions, ces problèmes nous assaillent tous les jours et à longueur de journée. Ils font que nous travaillons durement et même excessivement sans repos. Nous nous trouvons dans un état d’insécurité. Nous manquons d’assurance et notre sommeil est souvent troublé à cause de cela. Nous avons constamment peur, peur qu’on ne peut vraiment expliquer. Même si nous jouons les durs, ces pensées les plus sécrètes en nous nous déstabilisent quand elles surgissent et nous ne savons comment les affronter et les résoudre efficacement. Cela fragilise notre existence en partie mais Jésus nous pose cette question dans Matthieu 6 : 27 (LSG) « Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ? »

Le constat est que nous n’avons aucune réponse rassurante à ces questions que nous nous posons. Nous sentons que le pouvoir de savoir ou de résoudre ces problèmes n’est simplement pas à notre disposition. Et à force de penser à ces choses, elles provoquent des maladies en nous. Nous avons peur de faire confiance aux autres. Nous vieillissons avant notre âge. Ces inquiétudes déforment la beauté de notre visage. Alors est-ce une fatalité ? Sommes-nous voués à l’impuissance face à ces choses ? Absolument pas, nous n’avons pas besoin de nous inquiéter. Il y a une porte de sortie. Il nous est possible de vivre sans crainte. Dieu sait qui nous sommes et nous aime. Il connait nos pensées et celles les plus sécrètes. Proverbes 15 :11 (LSG) nous le dit: « Le séjour des morts et l’abîme sont devant l’Éternel;
Combien plus les cœurs des fils de l’homme! »

Puisque Dieu voit ces pensées qui nous hantent tout le temps, pourquoi alors les laissent-il persister ? La Bible nous dit dans Psaumes 53 : 3 (LSG) « Dieu, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, qui cherche Dieu. » Dans la parabole du semeur, Jésus Lui-même a reconnu que ce monde a des soucis « D’autres reçoivent la semence parmi les ronces: ce sont ceux qui écoutent la Parole, mais en qui elle ne porte pas de fruit parce qu’elle est étouffée par les soucis de ce monde, l’attrait trompeur des richesses et toutes sortes d’autres passions qui pénètrent en eux. » Marc 4 :18-19 (BDS) Bien-aimé(e), ce monde a des soucis mais c’est à nous de refuser de lui donner notre cœur.

Dieu hait les inquiétudes.

« Ce que je crains, c’est ce qui m’arrive; ce que je redoute, c’est ce qui m’atteint. » Job 3 :25 (LSG)

 Après le compte rendu de 10 des 12 espions envoyés par Moïse pour explorer Canaan, la terre promise, la crainte s’empara du peuple et ils commencèrent à se plaindre, à montrer leurs inquiétudes vis-vis de leur avenir. Malgré l’assurance que leur donnèrent Josué et Caleb, ils ne se laissèrent pas persuader. Le peuple passa toute la nuit à se lamenter. Et Dieu dit à Moïse: « Dis-leur: Je suis vivant ! dit l’Éternel, Je vous ferai ainsi que vous avez parlé à Mes oreilles. » Nombres 14 :28 (Louis Segond) 

Un jour, alors que j’étais dans de multiples inquiétudes dues à mes études, à la situation de ma famille… j’entendis le Saint-Esprit me dire: « Sais-tu que Je hais les inquiétudes ? » Je répondis, Oui, mais je n’y peux rien ! Alors Il me dit: « Imagine que tu es avec ta femme dans une cérémonie, et qu’elle se tienne debout devant l’assemblée disant: « je suis inquiète de ma situation, je ne sais pas comment on va manger demain, j’ai la scolarité des enfants à payer… Quels sentiments aurais-tu ? » Je répondis, je me sentirais vraiment humilié, car si ma femme parle ainsi, cela laisse entendre que je ne suis pas capable de prendre soin de ma famille… Alors, Il me dit: « C’est ce que tu dis de Dieu chaque fois que tu es dans l’inquiétude, tu dis à Dieu qu’Il est incapable de résoudre ta situation… » Je compris par-là que l’inquiétude et la peur constituent un manque de foi, or, nous dit Hébreux 11 :6 (LSG) « Or sans la foi il est impossible de Lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’Il est le rémunérateur de ceux qui Le cherchent. »

L’inquiétude a des conséquences désastreuses pour notre épanouissement.

« Un cœur joyeux rend le visage serein; mais quand le cœur est triste, l’esprit est abattu. » Proverbes 15 : 13 (LSG)

Au-delà des conséquences physiques et sanitaires (Cancer, ulcères, dépérissement…), les inquiétudes ont des conséquences dramatiques au niveau de notre esprit et de notre âme.

Dans Proverbes 17 : 22 LSG, le sage nous donne une leçon très importante pour une vie heureuse « Un cœur joyeux est un bon remède, Mais un esprit abattu dessèche les os. » Si nous voulons vivre en bonne santé, nous devons nous départir des inquiétudes.

Comment vaincre ses inquiétudes ?

 « Les adolescents se fatiguent et se lassent, et les jeunes hommes chancellent; mais ceux qui se confient en l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point ». Esaïe 40 : 30-31 (Louis Segond)

La volonté de Dieu est que nous puissions être tranquilles et que nous savourions pleinement notre vie. Il veut que nous nous tournions vers Lui pour qu’Il nous donne la solution. Il veut que nous puissions profiter de la joie de vivre. Dans Jérémie 29 :11 Dieu dit: « Car Je connais les projets que J’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. »

Plus nous avons foi en Sa Parole, plus nos raisons de nous inquiéter se dissipent selon qu’il est écrit: « Et Mon juste vivra par la foi; mais, s’il se retire, Mon âme ne prend pas plaisir en lui. » Hébreux 10 :38 (LSG) Dieu dans Sa quête de notre joie quotidienne envoya Jésus qui nous tend la main dans Matthieu 11 : 28-30 (LSG) disant « Venez à Moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et Je vous donnerai du repos. Prenez Mon joug sur vous et recevez Mes instructions, car Je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car Mon joug est doux, et Mon fardeau léger. »

Nous ne pouvons trouver notre sécurité, notre assurance, notre paix qu’en Jésus. Jésus nous donne Sa paix, c’est à nous de la recevoir.

Proverbes 28 :1 (LSG) nous dit « Le méchant prend la fuite sans qu’on le poursuive, Le juste a de l’assurance comme un jeune lion. » 

Proverbes 1 :33 (LSG) « Mais celui qui M’écoute reposera avec assurance, il vivra tranquille et sans craindre aucun mal. »

Dans Jean 14 :27 (LSG) Il dit : « Je vous laisse la paix, Je vous donne Ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. »

Nous pouvons recevoir cette paix en acceptant Jésus comme Seigneur et Sauveur dans notre vie et en faisant reposer notre confiance en Lui. Car Lui-même s’appelle le Prince de paix. La paix que nous propose le monde est passagère et ne fait que déplacer nos problèmes car elle dépend des circonstances, or les circonstances sont soumises à un changement perpétuel. Le monde nous propose sa paix par la boisson, le sexe, la drogue, les films, les comédies, les biens matériels, etc. Pourtant ces choses empirent la situation. Si notre paix est liée aux circonstances, elle sera comme les vagues de la mer qui agissent selon la direction du vent. Quelle vie misérable ! Mais la paix de Jésus est véritable et éternelle. Elle transcende les circonstances. Paul parlant de cette paix de Christ écrit : « …comme attristés, et nous sommes toujours joyeux; comme pauvres, et nous en enrichissons plusieurs; comme n’ayant rien, et nous possédons toutes choses. » 2 Corinthiens 6 :10 (LSG)

Nous devons entièrement faire confiance à Dieu pour vaincre nos craintes et nos peurs. La Bible dit dans Romains 8 :32 (LSG) « Lui, qui n’a point épargné Son propre Fils, mais qui L’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-Il pas aussi toutes choses avec Lui ? » Alors ce que nous avons à faire c’est de mettre en pratique cette recommandation de l’apôtre Pierre: « déchargez-vous sur Lui(Christ) de tous vos soucis, car Lui-même prend soin de vous. » 1 Pierre 5 :7 (LSG)


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close