Search

Voici pourquoi tu dois te souvenir de tes moments de difficultés passés

Nous avons tous déjà, d’une manière ou d’une autre, traversé des moments d’épreuves et de difficultés. Ce n’est point une chose exceptionnelle ou extraordinaire pour un enfant de Dieu. Peut-être que tu es déjà sorti de ces moments qui t’ont profondément troublé ou tu continues toujours de te battre dans ce désert. Je veux attirer ton attention aujourd’hui sur un point très important. Il s’agit du souvenir. Tu t’es peut-être dit que tu tireras un trait rouge définitif sur le passé et tu feras tout pour ne plus t’en rappeler. Mais je t’invite aujourd’hui à t’en souvenir. Pourquoi ?

C’est une recommandation du Seigneur

Deutéronome 8 : 2, 11, 14 (Louis Segond) « Souviens-toi de tout le chemin que l’Eternel, ton Dieu, t’a fait faire pendant ces quarante années dans le désert, afin de t’humilier et de t’éprouver…Garde-toi d’oublier l’Eternel, ton Dieu, au point de ne pas observer ses commandements, ses ordonnances et ses lois que je te prescris aujourd’hui…Prends garde que ton cœur ne s’enfle, et que tu n’oublies l’Eternel, ton Dieu, qui t’a fait sortir d’Egypte, de la maison de servitude »

Le Seigneur nous recommande de nous souvenir de tout le chemin que nous avons parcouru. Cela nous permettra de nous rappeler combien Sa grâce et Sa fidélité ont été notre partage. Tu as besoin de te rappeler de tes moments de détresse, non pour te morfondre de nouveau, mais pour célébrer le Seigneur pour Sa fidélité.

Cela te permettra de te rappeler d’où tu viens, afin de ne pas mépriser dans le futur ceux qui seront en train de passer par une situation similaire. Cela gardera ton cœur de l’orgueil qui te fera oublier Dieu et t’éloigner de Sa présence, quand tu seras sorti de cette épreuve. Il est important pour toi de te rappeler des moments de profond désespoir où la main du Seigneur est venue te toucher et te réconforter. Il est important que tu te souviennes de comment le Seigneur a pourvu chaque jour à tes besoins et à ceux de tes proches. Tu peux même avoir un cahier de souvenirs pour noter toutes les fois où le Seigneur est intervenu miraculeusement dans ta vie. Cela conservera tes souvenirs.

Il ne s’agit pas pour toi de continuer à vivre dans le passé et refuser d’avancer vers le futur. Mais plutôt de ne pas renier ton histoire, ton passé parce qu’il a été douloureux. Et priver ainsi le Seigneur d’un témoignage qui peut toucher et relever d’autres personnes traversant des situations similaires.

Des gens ont besoin de ton témoignage

2 Corinthiens 1 : 3 – 4 (Louis Segond) « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l’objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans quelque affliction »

Je me r appelle de ce livre que j’ai lu et relu d’un couple chrétien, dont la femme racontait comment ils avaient été kidnappés et maintenus en captivité. Elle a exposé de nombreux épisodes de leur séjour en captivité, même ses propres tourments qui n’étaient pas toujours des pensées de bénédiction à l’égard de ses kidnappeurs, et comment le Seigneur, même dans ces terribles moments a su montrer Sa fidélité, et les leçons qu’elle a retenues. Son mari a trouvé la mort au cours de leur libération, mais elle a trouvé le courage de rendre témoignage, un témoignage qui m’a béni quelque part à l’autre bout du monde.

Quand Dieu te console et te rétablit après des moments de tourments, tu portes désormais un message. En face de personnes qui seront en train de passer par des tourments similaires, tu as désormais ta vie comme preuve de la fidélité de Dieu. Tu as les différentes expériences traversées avec le Seigneur comme moyens de consolation. La consolation n’est pas seulement pour toi, elle doit déborder de toi pour toucher d’autres personnes. Et si tu traverses des moments de troubles aujourd’hui et que tu attends toujours la consolation et la restauration du Seigneur, je t’encourage aujourd’hui à chercher de tels ouvrages chrétiens qui te réconforteront et augmenteront ton assurance en la fidélité de Dieu.

Cela fait partie de ton histoire

Jean 20 : 27 (Louis Segond) « Puis il dit à Thomas : avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois »

Cherche dans la vie des grands hommes et femmes de Dieu, et tu verras que tous portent des cicatrices dans leur être. Même le Seigneur Jésus, quand Il apparut à Ses disciples après Sa résurrection, avait toujours les cicatrices dans Ses mains et Ses pieds. Il aurait pu ressusciter totalement nouveau, sans aucune marque de souvenir de ces moments d’intenses tourments qui nous ont donné le salut aujourd’hui.

Tu ne dois pas renier ton histoire. La qualité, l’efficacité et la puissance de ton témoignage et de ta mission pour le royaume de Dieu reposent énormément sur le fait de ne pas te renier toi-même. Ce que tu es est un message unique dans ce monde, parce que personne n’a vécu exactement ton histoire. Tu as besoin de chasser la honte et l’intimidation des autres, et avancer. Tes cicatrices montrent aux gens que c’est possible de s’en sortir et que tout espoir n’est pas perdu. Elles poussent les gens à croire.

Demande au Seigneur de t’aider à réellement être ce message vivant que tu es. Alors, tu pourras brandir fièrement tes cicatrices devant tous, non plus comme des éléments de douleur et de honte, mais comme des drapeaux de victoire ! Ce serait comme si tu disais à tous : Venez voir ! Venez voir combien le Seigneur a été fidèle pour moi ! Ne le sera-t-il pas pour vous également ?!!!…Amen !

1 comment

  1. Wow!
    Quoi dire si ce n’est que *merci beaucoup * je trouve que c’est assez edificant votre article,je compte le lire et relire jusqu’a ce que j’arrive à m’empecher de verser Des larmes.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close