Search

5 leçons de la vie de Salomon sur l’entrepreneuriat.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Salomon, sa vie, sa relation avec Dieu, ses réalisations, ses exploits sont tout un enseignement et des directives pratiques pour la vie. En tant qu’entrepreneur, tu dois t’inspirer de son parcours. Bien plus, des valeurs qui ont guidé sa vie pour bien agir et diriger tes affaires. Cher entrepreneur, nous avons relevé cinq leçons de la vie de Salomon qu’il te faut absolument appliquer pour réussir dans ton business.

1. Rechercher la sagesse divine

Tu peux avoir toutes les connaissances cognitives, connaître des vérités absolues, mais si tu n’as pas la sagesse divine, cette faculté qui te permet d’appliquer ces vérités à ta vie selon la pensée de Dieu, tes connaissances seront inutiles. Il te faut la sagesse pour savoir comment suivre et vivre en fonction de ce que tu sais. Pour ce faire, il te revient le choix de te laisser conduire par la sagesse de Dieu ou être entraîné par le poids de ta propre folie. Proverbes 1 : 7 (LSG 21) « … Il faut être fou pour mépriser la sagesse et l’instruction ».

La sagesse est le fondement sur lequel on peut bâtir à la fois une vie solide mais également, un business réussi. Par la sagesse Divine, tu sauras faire de bons choix, développer ta capacité de réflexion, prendre de bonnes décisions, tirer des leçons de tes erreurs et ne pas en commettre à nouveau. Par la sagesse, tu sauras utiliser tes ressources et tes dons de façon responsable.

Un autre avantage de la sagesse, c’est qu’elle te donne de veiller sur tes paroles en étant discret mais aussi en ayant des propos aimables. Bien souvent, nos propos nous disqualifient, nuisent à nos relations et retardent notre avancée. Savoir maitriser sa langue, c’est faire évoluer son business sur le chemin de la réussite.

La sagesse divine t’aidera à marcher dans la crainte et la foi en Dieu. Plus on craint Dieu, plus on déteste le mal. Elle t’ouvrira des portes, t’élargira des voies, attirera vers toi des personnes pour t’honorer et t’accompagner dans ton projet. Tu obtiendras des marchés aisément, des opportunités, des contrats sans grands efforts à cause de la sagesse divine qui te donnera l’approbation de Dieu et des Hommes. De même, la capacité de discerner les bonnes opportunités et les mauvaises.

Proverbes 1 : 30-33 (LSG) « Parce qu’ils n’ont point aimé mes conseils, et qu’ils ont dédaigné toutes mes réprimandes, ils se nourriront du fruit de leur voie, et ils se rassasieront de leurs propres conseils car la résistance des stupides les tue, et la sécurité des insensés les perd ; mais celui qui m’écoute reposera avec assurance, il vivra tranquille et sans craindre aucun mal. »

Bien-aimé(e), tu as tout intérêt à rechercher la sagesse d’en haut. Toutefois, l’acquisition de la sagesse n’est pas instantanée. C’est un long processus de croissance avec plusieurs étapes à franchir. Avec Dieu, on ne brûle pas les étapes. Chaque étape compte.

2. Résister aux pressions de la vie entrepreneuriale

Proverbes 24 : 10 (BDS) « Si tu te laisses abattre au jour de l’adversité, ta force est bien peu de chose. »

La vie est faite de bas et de hauts. Elle est jalonnée d’épreuves et de jours heureux. Seulement, l’on a tendance à rejeter les épreuves et espérer demeurer dans le confort d’une vie belle et sans écueils. Pourtant, les épreuves peuvent être très utiles quand tu sais les convertir à ta guise.

Tout entrepreneur doit s’armer de courage et rester déterminé dans les moments d’adversité. Bien souvent, nous nous laissons abattre parce que nous surévaluons notre situation au lieu d’élever Dieu notre Père. Ton meilleur potentiel se révèlera dans l’adversité, lorsque tu accepteras d’affronter en comptant sur la force de Dieu en toi. Certaines difficultés ouvrent le champ d’innombrables possibilités. Ne te concentre pas sur tes difficultés mais aie les yeux de l’esprit pour détecter les opportunités qu’elles recèlent.

Ne fuis pas les épreuves. Car à travers elles, tu apprends à te connaître, à développer ton caractère et mieux appréhender le monde des affaires. Elles te sortent de ta zone de confort et te donnent d’arpenter de nouveaux sentiers. Certaines épreuves d’aujourd’hui sont un creuset de formation et te préparent à relever les défis futurs sans efforts. L’entrepreneuriat n’est pas un chemin rectiligne. Entreprendre est une belle aventure pleine de péripéties. On y rencontre des risques et des opportunités. Chaque jour naît avec son lot de défis qu’il faut surmonter. Réaliser des exploits exige d’avoir du caractère et ce sont ces moments sombres qui te confèrent ce caractère de gagnant.

Toutefois, il ne faut pas attendre que toutes les conditions soient réunies pour faire ce qu’il faut. Attendre d’entreprendre lorsqu’il n’y aura plus d’oppositions, c’est l’assurance d’avoir un succès éphémère. C’est quand c’est dur que tu dois te lever et agir. Agir sans attendre des conditions propices qui ne vont peut-être jamais exister. (Ecclésiaste 11 : 1-6)

3. Ecouter les conseils et gérer les critiques

Proverbes 15 : 31-32 (BDS) « Qui prête une oreille attentive aux critiques constructives habitera parmi les sages. Qui refuse d’être repris se méprise lui-même, mais qui écoute les avertissements acquiert du bon sens. »

Lorsque tu as une grande vision pour ton business, tu ne dois pas te limiter à ta seule manière de penser : tu risques de rater le bon chemin, la bonne opportunité ou la bonne idée qui va te faire briller et ce, juste parce que tu auras fermé ton esprit à de nouvelles perspectives. Un entrepreneur qui veut aller loin, doit demander conseil. En général, la perspective et la compréhension d’une seule personne peuvent être limitées ; celle-ci peut ignorer certains détails ou être aveuglé par des préjugés, des émotions ou de fausses impressions. Demander conseil peut la rediriger sur la bonne voie ou la meilleure idée.

Dans l’évolution de ton business, tu dois constamment prendre conseil auprès des personnes qui sont passées par ce chemin que tu veux toi aussi emprunter ; des personnes dont l’expérience est connue et reconnue de tous. Elles peuvent t’avertir des pièges qui te guettent et te proposer des solutions nouvelles. Leurs idées t’offriront de nouvelles options et leurs conseils t’aideront à renforcer tes plans et élargir ta vision. Parfois, on est un peu imbu de sa personne ; on croit tout connaître, avoir tout vu et expérimenté. Oubliant que nul n’a la science infuse. Ecouter les conseils et les critiques constructives, c’est accepter d’apprendre la sagesse venant des autres. Apprendre, c’est grandir. Toute personne hostile aux critiques constructives ne peut réussir. Mépriser la correction et refuser les critiques, c’est se détruire. Proverbes 12 : 1 (S21) « Celui qui aime l’instruction aime la connaissance, celui qui déteste le reproche est un idiot. »

Tu ne peux pas évoluer seul en autarcie. Te tisser un solide réseau de conseillers, t’aidera à affiner ta vision et tenir dans les moments d’incertitude. Alors, demande conseil au lieu de foncer tout droit, tête baissée et devoir apprendre à tes dépens. Tu auras certes acquis de l’expérience mais perdu du temps, de l’énergie et mis tes émotions à rude épreuve. Cependant, il est plus plaisant de chercher conseil auprès des personnes qui ont le courage de te dire la vérité, conscientes que cette vérité pourrait t’affecter. Ne suis pas non plus aveuglément tout ce qui t’est dit, discerne, analyse sagement chaque idée reçue. Ne prends aucune décision sans avoir examiné tous les détails possibles. Proverbes 15 : 22 (BDS) « Quand on ne consulte personne, les projets échouent mais lorsqu’il y a beaucoup de conseillers, ils se réalisent. »

4. Bien choisir ses fréquentations

Avec qui marches-tu ? Qui suis-tu ? Les personnes dont tu t’entoures influencent d’une manière ou d’une autre ta vie, tes décisions, et donnent une certaine orientation à tes actions. Si tu places un agrume moisi près d’un autre, tu reviendras le lendemain, et tu trouveras que ce dernier a affecté l’autre fruit qui était encore bon et comestible.

Nous sommes le produit, voire le reflet de nos fréquentations. Tes amis, tes associés, exerceront une influence consciemment ou inconsciemment sur toi. Alors, dans le choix de tes amitiés, opte pour des personnes à qui tu aimerais ressembler. Entoure-toi de personnes remplies de sagesse et de l’Esprit d’en-Haut. Proverbes 13 : 20 (BDS) « Qui fréquente les sages deviendra sage, mais celui qui fraie avec les insensés va au-devant du malheur. » Choisis bien tes amis et éloigne-toi de ceux qui peuvent te détourner de tes objectifs.

5. Respecter les valeurs chrétiennes

Proverbes 21 : 6 (LSG) « Des trésors acquis par une langue mensongère sont une vanité fugitive et l’avant-coureur de la mort. »

Tes décisions, tes fréquentations, ta manière de diriger et d’exercer dans les affaires, respectent-elles les valeurs de Dieu?

Aveuglés par le désir de réussir, bon nombre d’entrepreneurs font le choix des voies corrompues. Ils sacrifient leur intégrité et même leurs engagements familiaux ou exploitent leurs collaborateurs. Parfois, la tricherie permet d’obtenir une baisse d’impôts, de faire passer des dossiers frauduleux, etc. Cependant, ces réussites apparentes, les sommes d’argent, la réputation, acquises aux dépens de tes valeurs ne seront que temporaires. Car la véritable réussite correspond aux exigences de Dieu. Elle appartient à celui qui pratique la justice.

Proverbes 16 : 8 (Segond 21) « Mieux vaut peu, honnêtement gagné, que de grands revenus acquis injustement. »

Qu’il s’agisse d’acheter ou de vendre, d’offrir un service quelconque, tu dois faire ce qui est juste et honnête. Ne tombe pas dans les compromis en acceptant certains contrats frauduleux. Ne te montre pas malhonnête afin de progresser plus vite ou de gagner plus de bénéfices. N’accepte pas les pots-de-vin et les dessous de table et n’en propose pas non plus. Tiens-toi loin de tout abus ou toute attitude véreuse. Ce sont les méchants qui s’adonnent à de telles pratiques. Pour un enfant de lumière, il n’est pas bienséant de le faire. Proverbes 17 : 23 (LSG) « Le méchant accepte en secret des présents, pour pervertir les voies de la justice. »

Quoique tu fasses ou envisages de faire, il est nécessaire de t’appuyer sur Dieu et de Le laisser bâtir ton entreprise. Si l’Eternel n’en est pas le fondement, tout ce que tu entreprendras sera vain. Dieu s’investit dans les voies qu’Il approuve et qu’Il a Lui-même disposées pour toi. Par ailleurs, le choix du moment approprié pour démarrer ton activité est déterminant. Ne te lance pas en voulant suivre la masse ou en voulant surfer sur la tendance. Sois convaincu de cet appel à entreprendre dans ce domaine que tu vises et agis selon le temps que Dieu t’aura indiqué. Car il y a un temps pour tout, nous dit Salomon dans  Ecclésiaste 3 : 1 – 9.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close