Search

Comment avoir une foi inébranlable quand rien ne va ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

C’est difficile de continuer à croire quand tout s’écroule autour de nous. Quand on prie sans voir de résultats palpables, quand on se bat sans obtenir gain de cause, quand on fait tout son possible et que malgré cela, les choses semblent aller de mal en pis; alors, c’est avec beaucoup de peine qu’on va arriver à garder la foi. En fait, on aura plutôt tendance à se plaindre, à murmurer ou même à penser abandonner la foi. Cependant, les murmures et l’abandon ne sont pas les uniques options disponibles; tu peux aussi décider, même si c’est difficile, de rester inébranlable dans ta marche par la foi, sachant que Dieu est suffisamment Juste et Fidèle pour la récompenser. Pour y arriver:

Serre la Parole contre ton cœur.

Romains 10 : 17 (LSG) « Ainsi la foi vient de ce que l’on entend et ce que l’on entend vient de la Parole de Christ. »

Selon ce verset, notre foi vient de la Parole du Christ, de la connaissance révélée de la Parole de Dieu. Si donc tu veux rester inébranlable pendant ces temps de sécheresse que tu traverses, tu devras demeurer dans une communion permanente avec la Parole. C’est Celle-ci qui inscrira les promesses du Seigneur dans ton cœur, pour te permettre de t’affermir, d’espérer et de croire en de meilleurs lendemains. Voici justement quelques extraits de cette Parole qui t’aideront certainement à rester ferme:

Dieu n’abandonne jamais le juste.

Le psalmiste était un grand roi. Il a vécu pendant de longues années et a vu beaucoup de choses sous le ciel. Et voilà ce qu’il dit: Psaume 37 : 25 (LSG) « J’ai été jeune, j’ai vieilli; et je n’ai point vu le juste abandonné ni sa postérité mendiant son pain. » Or, qui est le juste, sinon celui qui croit ? Selon qu’il est écrit dans Habacuc 2 : 4 (LSG) « Le juste vivra par sa foi ». Évidemment, le Seigneur n’abandonne pas celui qui a mis sa foi en Lui, Il le soutient et le fortifie. C’est pourquoi bien-aimé(e), je t’encourage à demeurer ferme, à garder la foi quels que soient les épreuves, les défis, les combats et les montagnes qui se dressent devant toi. Ton Dieu qui t’a aimé ne permettra jamais que ton ennemi se réjouisse à ton sujet. Et il n’est personne qui ayant mis sa foi en Jésus ne finisse par pousser des cris d’allégresse. Car, malgré nos souffrances, nos frustrations, nos peines et nos douleurs « Quand on tourne vers Lui les regards, on est rayonnant de joie, et le visage ne se couvre pas de honte. » Psaume 34 : 6 (LSG)

Dieu a formé des projets de paix sur toi.

Jérémie 29 : 11 (BFC) « Car Moi, le Seigneur, Je sais bien quels projets Je forme sur vous; et Je vous l’affirme: ce ne sont pas des projets de malheur, mais des projets de bonheur. Je veux vous donner un avenir à espérer. »

Il y a des jours où on ne ressent que l’épuisement et la fatigue; des jours où on est frustré, désespéré et découragé. On craint pour l’avenir, parce que nous avons l’impression que nos rêves se sont évanouis et nos projets anéantis au point que tout ce qu’il nous reste, c’est notre malheur et nos larmes. Si tu traverses ces jours sombres, fortifie-toi avec ce verset. Le Seigneur a formé sur toi des projets de bonheur. Il a prévu de te donner un avenir et de l’espérance. Alors, même si aujourd’hui toute ta vie semble s’ébranler, il est encore possible pour toi de croire et de voir s’accomplir Ses promesses envers toi. Mon frère/ma sœur, Dieu n’est pas un homme pour mentir et Il est puissant pour te frayer des chemins dans la mer et te donner des oasis dans le désert. Garde la foi.

Prends exemple sur ceux qui ont cru et obtenu la victoire.

Je l’ai dit plus haut et je le répète: il n’est personne qui ayant mis sa foi en Jésus ne finisse par pousser des cris de joie. Tu as peut-être déjà vu, autour de toi, quelqu’un qui a cru en Dieu et a fini par triompher, malgré ses difficultés et ses défis. Si oui, alors que cela soit pour toi la preuve que le Seigneur honore notre foi. Sinon, tu peux trouver ces exemples dans la Bible, ils y sont innombrables.

Romains 4 : 18-22 (LSG) « Espérant contre toute espérance, il (Abraham) crut en sorte qu’il devint père d’un grand notre de nations, selon ce qui lui avait été dit: Telle sera ta postérité. Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu’il avait près de cent ans, et que Sara n’était plus en état d’avoir des enfants. Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, et ayant la pleine conviction que ce qu’Il promet Il peut aussi l’accomplir. C’est pourquoi cela lui fut imputé à justice. »

La situation que tu traverses te semble-t-elle sans issue ? Penses-tu que c’est la fin maintenant et qu’on ne peut plus rien y changer ? Si tu décides de croire, alors sache que ce n’est pas encore fini pour toi. Dieu est le Dieu de l’impossible. Ce que tu ne peux pas faire, ce que nul autre ne peut faire, Lui, l’Éternel des armées, le Puissant de Jacob, Il le fait. Ce qui est impossible aux hommes ne l’est pas pour le Seigneur. Abraham l’a bien compris, voilà pourquoi il a cru. Il a espéré là où (humainement), il n’y avait pas du tout lieu d’espérer. Car comment un homme, vieux comme Abraham, et une femme, comme Sara, qui a atteint la ménopause depuis très longtemps peuvent-ils avoir des enfants ? Mais Abraham ne considéra point cet état, ces obstacles. Il avait conscience du fait que son corps était usé et que sa chère épouse était vieille, mais il ne douta point. Il a eu confiance en la fidélité et la puissance de Celui qui avait fait la promesse. C’est pourquoi aussi, il a eu des fils et des fils et il est devenu père d’un grand nombre de nations selon la promesse. Sa foi lui fut imputée à justice. Ainsi donc bien-aimé(e), plutôt que de douter et de regarder ton pitoyable état, fixe ton regard sur le Seigneur et tu verras la différence. Tout, l’impossible y compris, est possible à celui qui croit (Marc 9 : 23 LSG).

Hébreux 11 : 1-2 (LSG) « Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. Pour l’avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable. »

Nous apprenons dans ce même chapitre d’Hébreux 11 que c’est par la foi qu’Abel offrit un sacrifice meilleur que celui de Caïn. C’est par la foi qu’Enoch fut enlevé et que Noé fut sauvé du déluge avec sa famille… Mon ami(e), les exemples sont infinis. La foi en Dieu ne trahit pas; tous ceux qui ont cru ont été bénis. Le Seigneur est capable de tout et Il peut et va restaurer tout ce qui a été ébranlé dans ta vie si tu demeures inébranlable dans ta foi.

Hébreux 12 : 1-2 (LSG) « Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu. »


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close