Search

Comment surmonter la perte d’un être cher ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé » comme le dirait quelqu’un.

Le chagrin est une douleur ressentie, qui est insoutenable, incompréhensible rythmée avec un mélange de mélancolie, de tristesse et de peine. Parfois il est exprimé par des pleurs, un mutisme et bien d’autres réactions ou émotions, chacun le vit pourtant de manières différentes.

Le chagrin prend plus d’ampleur et d’impact lorsqu’il s’agit de la perte d’un être cher. Dieu connaît parfaitement ce que tu traverses, Il est la solution pour t’en délivrer. Malgré le fait d’être anéanti, envahi par toutes ces pensées négatives et intrusives, tu peux t’en sortir avec la grâce de Dieu.

Deutéronome 4 : 30 (LSG) « Au sein de la détresse toutes ces choses arriveront. Alors dans la suite des temps tu retourneras à L’Éternel ton Dieu et tu écouteras Sa voix. »

Quelles sont les étapes du deuil à traverser ?

La mort d’une personne entraîne un deuil qui se manifeste par différentes phases pour atteindre du moins une guérison complète. Elizabeth KUBLER ROS (Psychiatre traitant le domaine de la nécrologie) a observé qu’il y avait 6 étapes à franchir, mais pas forcément dans l’ordre établi:

  1. Le déni: dû à la réaction au choc au moment de la perte. Ne réalisant pas ce qui se passe réellement.
  2. La colère: elle se dissimule dans le chagrin, l’angoisse cachée, une irritation sur tout et n’importe quoi.
  3. Le marchandage: compensation au vide ressenti, faire des promesses à Dieu afin de guérir ou de retrouver cette personne.
  4. La dépression: état de tristesse permanente, c’est l’étape la plus longue. Grande période de désarroi, d’impuissance et de détresse émotionnelle.
  5. L’acceptation: la personne commence à réaliser les faits réels, remonte la pente doucement.
  6. La reconstruction: la personne avance avec l’idée reçue de la mort de l’être cher, commence à avoir confiance en l’avenir et en Dieu.

Selon les études d’Elizabeth KUBLER ROS, il faut environ 6 mois pour sortir la tête de l’eau de tout ce chagrin, de cette épreuve. Il arrive néanmoins que certaines personnes prennent plus ou moins de temps que d’autres. C’est pour cela qu’il faut instaurer des stratégies pour se reconstruire, guérir de cette tristesse.

Comment en guérir ?

Quand la tristesse est omniprésente, la personne concernée voit son monde, ses projets et ses rêves s’écrouler. La guérison se fera avec le temps et les actions mises en place. Il n’y a pas vraiment de délai précis et ou de date butoir. Juste quelques conseils à appliquer selon sa convenance.

1. Prie / loue / médite à tout moment.

C’est seulement en restant accroché(e) au Seigneur et à Sa Parole, qu’Il fera disparaître ta peine. Voici quelques versets pris sur le volet, qui te feront du bien. En les lisant et en les proclamant, la paix et la joie viendront régner dans ton cœur.

Psaumes 118 : 5 (LSG) « Du sein de la détresse, j’ai invoqué le Seigneur: L’Eternel m a exaucé, m’a mis au large. » 

Psaumes 50 : 15 (Martin Bible) « Et invoque-Moi au jour de la détresse et Je t’en tirerai hors et tu Me glorifieras. » 

Esaïe 41 : 10 (LSG) « Ne crains pas, car Je suis avec toi; ne promène pas des regards inquiets, car Je suis ton Dieu. Je te fortifie, Je viens à ton secours, Je te soutiens de Ma droite triomphante. »

2 Samuel 22 : 7 (LSG) « Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Éternel, j’ai invoqué mon Dieu. De Son palais Il a entendu ma voix. Et mon cri est parvenu à Ses oreilles. »

Hébreux 4 : 16 (LSG) « Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce pour être secourus dans nos besoins. »

Esaïe 43 : 2 (Martin Bible) « Quand tu passeras par les eaux, Je serais avec toi, et quand tu passeras par les fleuves, ils ne te noieront point; quand tu marcheras dans le feu, tu ne seras point brûlé et la flamme ne t’embrasera point.

2. Se donner du temps pour guérir.
3. Se faire aider en prière, consulter si nécessaire un psychologue.
4. S’aérer l’esprit avec des proches et autres membres (sortir, se balader, aller au cinéma, au restaurant, à la plage, pratiquer des activités manuelles ou du sport).
5. Apprendre à exprimer sa douleur, ses émotions au jour le jour, exprimer oralement ou par écrit ses ressentis à quelqu’un de confiance.
6. Se remémorer les souvenirs (photos, vidéos, anecdotes).

Pour ainsi conclure, le deuil est un processus long et inévitable, avant d’obtenir finalement une guérison. En revanche Dieu est le Seul et Unique recours et secours dont tu as besoin dans ces circonstances difficiles. Car la Bible dit:  « Donne-moi du secours contre la détresse ! … » Psaumes 60 : 13 (LSG).

Psaumes 54 : 4 (LSG) « Voici Dieu est mon secours, le Seigneur est le soutien de mon âme… » 

Alors tiens bon, garde espoir, ne promène plus de regards inquiétants: Dieu est ton aide et ta force.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close