Search

Ma femme une fleur et non pas un distributeur (de plaisir).

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Te rappelles-tu toutes ces fois où tu criais et demandais à Dieu de t’accorder une épouse ? Te souviens-tu que tu Lui as promis de prendre soin d’elle ? Te rappelles-tu que tu voulais l’aimer et la chérir jusqu’à ce que la mort vous sépare ? Te souviens-tu avoir dit devant ses parents, sa famille, les pasteurs, les amis, les collègues, les voisins, que tu veux l’aimer comme Christ a aimé l’Église ?

En pratique, comment réussir à honorer tous ces engagements ? Si tu te poses cette question, c’est que tu as certainement le désir de mieux faire, ou probablement tu t’interroges pour mieux comprendre ta femme, voire la femme de façon plus générale. Parmi toutes ces questions, il y en a une que tu dois certainement te poser : Pourquoi dois-je d’abord me montrer affectueux, prévenant et tendre avant de l’approcher au lit ? C’est vrai, dans le « monde des hommes », sur la « planète Mars », cela ne se déroule pas ainsi.

Les questions de sexualité restent toujours de grandes questions au sein du mariage. Elles devraient être abordées plus souvent, même dans le cadre de l’église, mais ce n’est pas le cas, ce qui est dommage. Aujourd’hui nous avons l’opportunité de traiter cette question alors c’est parti !

Ta femme est une fleur.  

Dans cette première partie, une métaphore s’impose, des exemples sont beaucoup plus parlants et explicites pour comprendre le fonctionnement de la femme. Tout d’abord, il faut savoir que la femme fonctionne de façon exponentielle (selon le Larousse ce qui est exponentiel a une croissance rapide et continue). Elle multipliera tout ce que tu lui donneras, telle une fleur qui est potentiellement, un jardin en devenir.

Tu te demandes probablement où se situe le rapport entre une femme et un jardin. Pourtant l’exemple est parfait, car dans un jardin tout ce que tu y sèmes aujourd’hui, et duquel tu prends soin, te donneras demain un magnifique résultat. Alors oui, cela va te demander d’y consacrer du temps, de l’énergie, de la patience, de la rigueur, de l’amour… mais cela en vaut largement le sacrifice. Pour que ton jardin soit beau, il faut planter des fleurs, des arbres, des légumes et bien d’autres encore.

A la base, un jardin commence par le plant d’une fleur, et pour revenir au caractère exponentiel de la femme, si tu l’entretiens bien, elle t’offrira un jardin magnifique semblable aux Royal Botanic Gardens, Kew (si tu t’es déjà rendu à Londres ou encore sur la toile tu pourras observer la splendeur de ces lieux). Elle va faire croître, germer, fleurir, tout ce que tu vas lui apporter. Il est préférable que ce que tu lui apportes soit positif et non pas délétère pour votre foyer.

Ce n’est pas tout de planter, il faut prendre soin de ces graines mises en terre. Il faut les arroser, leur laisser prendre du soleil, pour certaines les mettre sous serres, arracher les mauvaises herbes, les tailler… et une fois que les différents plants commencent à germer, à faire des fleurs, des fruits, des légumes, la beauté du jardin commence à se faire voir. Par la suite, tu peux y ajouter une fontaine d’eau, de la décoration en pierre taillée. Le jardin attirera de lui-même des animaux comme des oiseaux, des papillons, des abeilles… et tu es à ce moment en train de récolter les fruits !

Pour ta femme, c’est exactement la même chose. Tu prends soin d’elle, tu sèmes en elle des paroles d’amour comme : « je t’aime », « tu es la femme de ma vie », « c’est toi qui fait vibrer mon cœur », « tu es belle », «  tu embellis mes journées », « tu es pour moi un parfum d’une agréable odeur ». En plus des paroles, tu peux semer de la douceur, manifestée par des câlins, des caresses, des paroles valorisantes… ou encore lui porter des attentions particulières. C’est ainsi que tu pourras faire de ta femme ce jardin resplendissant. Un jardin porte des fruits en sa saison, ta femme va donc te donner en retour ce que tu lui auras offert au temps convenable.

Petit calcul rapide : pour une graine semée dans ton jardin, dans quelques années tu récolteras de nombreux fruits, fleurs, odeurs, saveurs, et bien d’autres encore. Tout ceci, si et seulement si bien entendu, tu as entretenu ton jardin. Donc ta femme fonctionne ainsi, comme un jardin d’une haute distinction : si tu lui donnes de la douceur, elle t’en donnera le double, le triple… Si tu lui accordes l’écoute, même chose et cela pour tous les domaines. Donc si tu lui apportes l’affection dont elle a besoin, elle sera également prête à partager ce merveilleux moment sexuel avec toi.

Analysons cet exemple à la lumière de la Bible. Avant de donner à Adam Eve pour femme, notre Père lui donna le jardin avec les animaux à garder.  

Genèse 2 : 15 (LSG) : « L’Éternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder. »

Donc, ce n’est qu’après qu’Adam se soit entraîné à prendre soin du jardin et à s’en occuper, que Dieu lui fit la Grâce de lui accorder une femme. Cela sous-entend bien, qu’une femme mérite autant d’attention voire plus qu’un jardin. Oui, le jardin était la phase d’entraînement, si tu veux en footballistique on aurait dit la Ligue 1, et ta femme c’est la ligue des champions. Maintenant si tu es plutôt basketteur, le jardin c’est jouer à l’université et ta femme c’est jouer en NBA. Ou si tu es plutôt tennis, il y a les circuits ATP, c’est le jardin, et puis les grands chelems comme Rolland Garros ; c’est le niveau de compétition où tu es arrivé pour ta femme.

Si tu ne prends pas soin de cet espace verdoyant, il va rapidement partir dans tous les sens, et attirer d’autres types d’animaux de compagnie moins agréables comme les rats, les serpents, les chauves-souris… Donc si Dieu le concepteur dans l’excellence a entraîné le premier homme avec un jardin avant de lui donner une femme, c’est qu’Il savait que la femme aurait eu besoin d’une plus grande attention. Que celui qui a des yeux pour lire, lise et comprenne ! Si tu veux du fruit, il faut semer des semaines, des mois, des années en amont en fonction de ce que tu attends.

Prends-en soin sans intérêt.

Il ne faut pas manifester de l’affection, de la tendresse à ta femme, lui faire des câlins, des bisous, des caresses, forcément et uniquement pour avoir une relation sexuelle. Tu devrais le faire simplement parce que tu l’aimes et que lui faire un câlin par exemple, c’est l’une des manières pour le lui témoigner. Ce n’est pas non plus parce que ta femme vient te faire un câlin que dans sa tête, elle à l’intention, le désir de faire l’amour. Tes actes ne doivent pas être motivés par tes intérêts, mais par la volonté de répondre aux besoins émotionnels de ta femme.

1 Corinthiens 13 : 4-6 (LSG) : « La charité est patiente, elle est pleine de bonté ; la charité n’est point envieuse ; la charité ne se vante point, elle ne s’enfle point d’orgueil,  elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s’irrite point, elle ne soupçonne point le mal. »

Ta femme est toi en tout état de cause. Genèse 2 : 24 (LSG) déclare à propos : « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. » Cela est vrai dans les rapports intimes, mais également dans tout ce que tu entreprendras de faire au sein de ton mariage, à l’égard de ta femme.

Quand tu vois écrit dans Éphésiens 5 : 25 (LSG) : « Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré Lui-même pour elle », cela signifie bien que c’est à l’image de Christ que tu dois t’exercer. Ce qui motivait les actes de Christ c’était l’amour qu’Il éprouvait, et éprouve toujours d’ailleurs pour nous Son Église. Sa motivation ne se trouvait pas dans ce qu’Il pourrait gagner à travers Ses actes.

C’est à ce moment que tu mets en pratique Actes 20 : 35 (Darby) qui déclare : «  Je vous ai montré en toutes choses, qu’en travaillant ainsi il nous faut secourir les faibles, et nous souvenir des paroles du Seigneur Jésus, qui Lui-même a dit : Il est plus heureux de donner que de recevoir. »

Un changement à opérer.

Il y aura un travail à faire car des habitudes ne se changent pas en un claquement de doigt. Si auparavant, dès que tu lui disais des mots doux, s’en suivait une relation sexuelle, ou alors tes caresses signifiaient que tu voulais passer avec elle un moment de plaisir sexuel, il faudra revoir ta copie. Car dans ce cas, comme tu as épousé une femme intelligente, elle comprend que si tu lui dis ce genre de paroles c’est que derrière tu as l’intention d’avoir une relation sexuelle avec elle.

Pire, elle peut finir par croire que tu ne le penses même pas et que tu le dis simplement pour avoir ton instant de plaisir. Il faudra alors changer ces habitudes que tu as instaurées afin qu’elle n’associe pas tes câlins, tes attentions, tes cadeaux à un désir sexuel de ta part, et que ta bien-aimée puisse voir que tu lui partages tes pensées et pas uniquement au moment de passer à l’acte.

Par exemple, lui faire un câlin avant de partir au travail quand tu es déjà habillé, chaussé et prêt à partir, comme cela elle pourra voir que tu n’as pas l’intention d’aller plus loin. Ou encore en lui envoyant un message pendant la journée, et le soir en rentrant tu ne montres pas le désir d’avoir une relation sexuelle, tu peux lui envoyer une fleur à son travail, lui écrire un poème, lui dédier un chant, enfin tout est bon pour prendre soin d’elle. Tu sais ce qu’elle aime et c’est à toi de l’étonner, mais toujours en faisant attention à ne pas faire suivre cette attention par une approche au lit. Car cela peut-être frustrant pour une femme de voir qu’elle reçoit de ta part quelque chose mais uniquement lorsque tu veux en obtenir une autre.

C’est exactement comme les distributeurs automatiques de billets (DAB). A quel moment se dirige-t-on vers un DAB ? Uniquement lorsque l’on souhaite y retirer de l’argent, donc uniquement lorsque l’on en a besoin.  Ne fais pas de ta femme un DAB ou un DAP (Distributeur Automatique de Plaisir) ; elle mérite bien plus d’attention, de reconnaissance, d’amour, de respect que cela. Sois cet homme qui la cultive en tout point et simplement par amour avant que ce ne soit pas désir sexuel. Fais de ta femme ce jardin luxuriant et non pas ce distributeur automatique.

Que ta femme soit surprise. Des femmes se plaignent par moments car elles se rendent compte que leur mari n’est plus celui qu’il a été avant le mariage. Mon frère, ta femme aime et aimera toujours tes : « je t’aime », tes mots doux, tes cadeaux, tes attentions, etc.

Continue de le faire, ne te relâche pas et tu verras que parfois même, c’est ta femme qui te dira : « faisons l’amour comme au premier jour ». Pourquoi le premier jour, car vous vous êtes gardés, vous avez attendu ce moment précieux, et c’est un moment unique mais aussi et surtout notamment pour la femme, un moment inoubliable… en principe.

Il n’est jamais trop tard pour devenir meilleur, et il faut garder en mémoire que le mariage est une école. Comme les cours scolaires, nous pouvons faire des erreurs mais le plus important c’est de continuer, de recommencer pour exceller. Pas pour se comparer aux autres, mais se rappeler d’où tu es sorti et où Dieu t’emmène avec ta bonne volonté. Car Dieu fera avec toi et non pas sans toi. Fais de Christ ton modèle et aime ta femme pour qui elle est, avant de l’aimer pour ce qu’elle peut t’apporter et t’offrir.

Je t’écris avec amour.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close
Fermer
S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
RESTEZ CONNECTÉS!
Recevez dans votre boîte email l'exhortation du jour, la prière du matin ainsi que les nouveaux articles publiés.