Search

Seigneur, console-moi de tous mes malheurs !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Jean 14:16-17 (LSG) « Et moi, Je prierai le Père, et Il vous donnera un autre consolateur, afin qu’Il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne Le voit point et ne Le connaît point; mais vous, vous Le connaissez, car Il demeure avec vous, et Il sera en vous. »

2 Corinthiens 1:5 (LSG) « Car, de même que les souffrances de Christ abondent en nous, de même notre consolation abonde par Christ. »

2 Thessaloniciens 2:16-17 (LSG) « Que notre Seigneur Jésus Christ Lui-même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par Sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance, consolent vos cœurs, et vous affermissent en toute bonne œuvre et en toute bonne parole. »

Dieu a t-il besoin de se concentrer pour faire un miracle ? A-t-il besoin de faire des efforts pour te sortir des situations difficiles que tu traverses ? Non, rien ne Lui est impossible.

Ton Dieu te connaît. Il voit les malheurs qui t’assaillent de toutes parts. Ces choses ne sont pas à la mort, mais pour ton édification personnelle, ton témoignage et la révélation de Sa gloire. Prions ensemble pour nous fortifier:

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation. Éternel, l’opprobre me brise le cœur, et je suis malade; j’attends de la pitié, mais en vain, des consolateurs, et je n’en trouve aucun. Je pleure durant la nuit, et mes joues sont couvertes de larmes; de tous ceux que j’aimais, nul ne me console; tous mes amis me sont devenus infidèles, ils sont devenus mes ennemis. Au milieu de tous ces malheurs, je me sens triste et abandonné. Mes pensées s’agitent en foule, mon âme gémit et s’abat au-dedans de moi. Mais je sais que mon Rédempteur est vivant. Quand ma peau sera détruite, Il se lèvera; quand je n’aurai plus de chair, je verrai Dieu. L’Éternel me soutient sur le lit de douleur. Il me soulage de tous ces malheurs. C’est Toi qui entends le cri du malheureux, et qui le sauves de toutes ses détresses. Je traverse avec assurance la vallée de l’ombre de la mort, sans craindre aucun mal, car Tu es avec moi. Ta houlette et Ton bâton me rassurent. Mon âme, espère en l’Éternel, car je Le louerai encore; Il est mon salut et mon Père. Au nom de Jésus. Amen !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close