Search

Mon fiancé s’en est allé (décès): Pourrais-je encore aimer ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

La perte d’un être cher est véritablement un moment difficile dans la vie, il n’y a pas matière à discuter là-dessus. Cependant, tout n’est pas terminé, il y a encore de l’espoir. Je sais que c’est difficile, mais que tu puisses, à travers cet article, trouver du réconfort et ne serait-ce qu’un peu d’espoir tel un phare dans la nuit du deuil.

1. L’espérance.

1Thessaloniciens 4:13-14 (LSG) : « Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance. Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec Lui ceux qui sont morts. »

Mon désir est que tu gardes dans ton cœur ce verset (1 Thessaloniciens 4:1314), plein d’espoir.

Matthieu 22:30 (LSG) : « Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel. »

Selon le verset qui précède, il est clair et Jésus l’a bien dit, il ne sera pas question de vous marier au ciel, puisqu’auprès du Père il n’y a ni homme, ni femme, ni époux, ni épouse, ni parents, ni frères et sœurs, ou encore fiancé(e). Cependant si tu persévères, tu le reverras ! Alors garde la foi ! N’abandonne pas ! Ne te relâche pas !

Jean 11:25-26 (LSG 21) Jésus lui dit: «C’est Moi qui suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en Moi vivra, même s’il meurt; et toute personne qui vit et croit en Moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?»

La question t’est posée aujourd’hui, crois-tu en cette parole prononcée par Jésus ?

2. Guérir.

Une étape se trouve être primordiale, il te faudra prendre le temps de la guérison. Il faut faire le deuil et cela peut s’avérer long et difficile mais il ne faut pas aller plus vite que la musique. Car chaque deuil s’effectue différemment, qu’il s’agisse de la dimension temporelle ou encore de la dimension sentimentale, sociale. Il ne faut pas te culpabiliser parce que tu n’arrives pas à tourner la page rapidement, il faut faire abstraction de la notion de temps. Donne-toi le temps de guérir et ça prendra le temps que cela doit prendre.

Tu l’aimais, tu avais projeté de nombreux programmes avec lui, tu t’imaginais déjà une vie à ses côtés et toutes ces idées, ces pensées, ces planifications ne peuvent pas disparaître en un instant. Il te faudra pleurer, crier, discuter, faire des nuits blanches, tu auras la perte de l’appétit, une humeur pas toujours gaie… Et toutes ces réactions sont normales, après que ton fiancé se soit endormi. Il te faut accepter la situation et surtout demander à Dieu de te restaurer.

En effet, tu réalises qu’il te faudra vivre à partir de maintenant sans la personne que tu aimes. Tu souffres, la douleur est intense et inexprimable, il y a des sentiments de désespoir, de vide, de manque, de solitude, de colère, de révolte, de doute face à la vie qu’il faudra finalement penser, agir, sans lui, sans son avis, sans son humour…

Malgré tout, ne te referme pas sur toi-même, mais permets-toi de t’ouvrir au moins à une personne afin d’évacuer ton chagrin, ton ressenti… Demande à Dieu de placer sur ta route une personne qui te comprenne, qui ne te juge pas mais qui soit pour toi une aide, une oreille attentive, une personne qui prie pour toi. Il ne faut pas non plus en vouloir à Dieu. Car souvent dans l’incompréhension, on se détourne de Dieu, de Sa loi, de Ses commandements et on sombre dans l’immoralité. Mais ce n’est pas la solution, bien au contraire, réfugie toi en Lui, Il a les paroles de la vie !

Jean 6:68 (LSG) : « Simon Pierre Lui répondit: Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. »

Qu’aujourd’hui tu te dises mais Seigneur à qui irais-je ? Tu as les paroles pour ma guérison, pour ma restauration, pour ma reconstruction.

3. Se reconstruire.

Tout a été bouleversé suite à cette perte difficile et imprévue. Et à travers le mot « tout », tu comprends: ton projet de vie, ton identité, ta valeur, tes désirs, tes rêves… Lorsque la perte surgit de nulle part, sans crier gare, l’incompréhension se mêle car, à la fois il y a la tristesse de la perte, mais la réalité de la reprise de la vie. Le désir de reprendre le cours de sa vie tout en ayant l’impression de trahir l’autre, en continuant de vivre alors qu’il n’est plus.

Mais il ne faut pas te culpabiliser, car si Dieu te donne encore le souffle de vie, c’est qu’Il a toujours des projets à faire avec toi. Il a ce désir de t’utiliser pour accomplir Sa volonté. Il faut que tu t’accordes du temps pour laisser Dieu te reconstruire. Après une perte, il faut de nouveau reprendre le cours des choses, et cela peut s’avérer complexe lorsque tu te sens incomprise par les autres, que toi-même tu ne te reconnais plus.

Mais laisse-moi te dire une petite chose: Dieu t’aime et Il souhaite prendre soin de toi. Il souhaite écouter ton cœur qui souffre et t’amener à reprendre goût à faire certaines activités. La reconstruction n’est pas toujours évidente au départ car elle sous entend qu’il y a eu destruction. Mais à Dieu rien est impossible.

Luc 18:27 (LSG) « : Jésus répondit: Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu. »

Dieu est capable de te rétablir. De t’amener à la stature parfaite de Christ. Et une fois reconstruite qui sait…. ?

4. S’ouvrir de nouveau à l’amour.

Oui, c’est encore possible. Je désire véritablement commencer ce paragraphe par cette Bonne Nouvelle, cette phrase pleine d’espoir: « OUI, c’est encore possible ! », tu peux encore aimer. Les temps difficiles n’effacent en rien les promesses de Dieu à ton égard. En voici quelques unes:

Ésaïe 41:10 (LSG21) : « N’aie pas peur, car Je suis Moi-même avec toi. Ne promène pas des regards inquiets, car Je suis ton Dieu. Je te fortifie, Je viens à ton secours, Je te soutiens par Ma main droite, la main de la justice. »

Ésaïe 43:2 (LSG21) : « Si tu traverses de l’eau, Je serai Moi-même avec toi; si tu traverses les fleuves, ils ne te submergeront pas. Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas et la flamme ne te fera pas de mal. »

1 Pierre 5:10 (LSG21): « Le Dieu de toute grâce vous a appelés en [Jésus-] Christ à Sa gloire éternelle. Après que vous aurez souffert un peu de temps, Il vous rétablira Lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. »

Hébreux 10:23 (LSG 21) : « Retenons fermement l’espérance que nous proclamons, car celui qui a fait la promesse est fidèle. »

Toutes ces promesses sont également pour toi, Dieu veut le meilleur pour ta vie. Les circonstances peuvent paraître contraires mais cela ne retire rien à ce que Dieu veut faire pour ta vie. Nous avons été créés pour aimer, donc pour donner de l’amour mais pour en recevoir également. Te réinvestir dans une nouvelle relation ne sera probablement pas ta priorité dans les premiers mois, voire les premières années.

Mais avec le temps, et selon ton histoire, car chaque deuil est vécu différemment, tu te permettras d’aimer encore, car l’amour est un sentiment fort. Tu auras probablement cette peur que l’histoire se répète mais, dans ces moments de doutes, confie-toi en l’Éternel. Fais-Lui confiance !

Jérémie 29:11 (LSG21) : « En effet, Moi, Je connais les projets que Je forme pour vous, déclare l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. »

Si tu aimes, tu peux avoir cette assurance:

Romains 8:28 ( LSG) : « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon Son dessein. »

Ne l’oublie pas ! Fais-Lui confiance jusqu’au bout. Tu es une femme de valeur, et ta valeur n’a pas de prix aux yeux de Dieu.

Je t’écris avec amour.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close